50 avant JC. Suite à une brouille avec Jules César, Cléopatre ordonne à l'architecte Numérobis de lui construire un palais. Pour s'aider, l'égyptien fait appel à son ami gaulois, le druide Panoramix, ainsi que les vaillants Astérix et Obélix...

1223464210_asterix_et_cleopatre_0

Bien avant les films avec des acteurs, la bande dessinée Astérix a été adapté 8 fois en animation et notamment par ses propres auteurs, René Goscinny et Albert Uderzo. Astérix le gaulois (qui reprenait le premier tome et pas forcément glorieux, vu son rendu moche et son histoire pas phénoménale) a eu son petit succès et le duo, accompagné d'un certain Lee Payant, réalisent Astérix et Cléopatre, adapté de l'album éponyme. Pour le duo mythique, on retrouve l'incontournable Roger Carel et Jacques Morel.

On retrouve également Micheline Dax, Lucien Raimbourg, Pierre Tornade (autre interprète d'Obélix) et Bernard Lavalette. Le film, tout comme les autres, est souvent rediffusé sur M6, durant les vacances de noël principalement. Le film commence par une introduction totalement improbable, avec une explication disant que le film est en version originale et que certaines lèvres ne vont pas aussi vite que les paroles (!). Le dessin animé est très fidèle à la BD, tout en lui ajoutant des séquences bien cinématographiques.

Ainsi, on aura droit au délire gourmet Quand l'appétit va, tout va, avec un Obélix qui a vraiment très faim; ou la scène ou Cléopatre chante avec son lion et que ce dernier n'a clairement plus de voix ou se casse la gueule avec du savon. Des séquences amusantes et très drôle, qui rajoute un petit plus à l'histoire. Une fois arrivé en Egypte, nos protagonistes vont devoir faire face aux méfaits d'Amonbofis, architecte vexé de ne pas avoir été choisis par Cléopatre pour construire son monumentable palais.

Que ce soit en faisant une grêve (le livre a était publié en 1964, mais le film en décembre 1968, ce qui coincide avec les manifestations de mai 1968); faire accuser les gaulois d'avoir confectionner un gâteau empoisonné; les piéger dans une pyramide... Tout les coups sont permis, mais sans succès. D'ailleurs, c'est le seul épisode d'Astérix, ou Obélix a le droit à de la potion magique. Une exception unique dans la série. L'animation n'est pas géniale, mais elle a le mérite d'être meilleure que le précédent et le suivant.

1223464772_jh

Ce film est l'une des meilleures adaptations d'Astérix en dessin animé, derrière l'indétrônable Les 12 traveux d'Astérix et Astérix chez les bretons. En même temps, Astérix et Cléopatre (dont la couverture originale parodiait l'affiche du film Cléopatre) est certainement l'un des meilleurs tomes de la BD et l'un des plus connus. Tellement qu'Alain Chabat l'adaptera à sa sauce (utilisation de blagues débiles, connerie volontaire, archives improbables...), tout en restant fidèle au matériel original, avec Mission Cléopatre.

Une très bonne adaptation et particulièrement drôle.