Bonne année!

Shaun est un employé dans un magasin d'électroménagers, vivant avec ses potes Ed le glandeur et Pete le bosseur. Après que sa petite amie Liz l'ait plaqué, il s'apperçoit avec Ed, que sa petite bourgade anglaise est infestée de zombies...

Affiche française. Mars Distribution

En 2004 (le film débarquera chez nous plus d'une année après), Edgar Wright se fait connaître avec Shaun of the dead, une comédie horrifique et parodique. Pour les interprètes principaux, il prend Simon Pegg et Nick Frost, 2 acteurs de sa série Spaced et qui seront réuni un certain nombre de fois (Hot Fuzz et bientôt dans Paul et Tintin). Pour le reste, on retrouve Kate Ashfield, Lucy Davis, Dylan Moran, Bill Nighy, Penelope Wilton, Jessica Stevenson et Martin Freeman. Si le film passera inaperçu chez nous, notamment à cause d'une distribution navrante; il alimentera le buzz, lui permettant de se faire une véritable réputation.

Sans compter que la presse sera très enthousiaste. Autant dire que tout ça est mérité, tant Shaun of the dead est poilant. Dans les premières minutes, on est fixé sur la situation. La population semble hagard, voire à côté de la plaque; et Shaun et Ed sont de gros geeks buveurs de bière, ne sachant aller autre part qu'au Winchester (oui, comme le fusil). Sauf que quand leur bourgade anglaise devient en champ de ruine pour zombies, ils vont devenir de vrais bêtes de guerre. Voir Pegg défonçait du zombie avec une batte de cricket est jouissif, tout comme Frost avec la Ford. Surtout, le film ne se prend à aucun moment au sérieux.

Faut voir, nos larrons imiter des morts vivants pour passer icognito ou se battrent sous le Don't stop me now de Queen! Mais Wright n'oublie pas le côté dramatique avec des protagonistes principaux mourrant en pagaille (même Bill Nighy). Mais dans l'ensemble, c'est une franche partie de rigolade. Vue sa date de sortie, on peut dire que le film de Wright est une sorte de réponse au Land of the Dead de George A Romero, qui sortira la même année. Fait amusant, le novice dépasse le maître. Les acteurs s'amusent comme pas possible, en particulier Frost, parfait en glandeur de première, accro aux jeux de tirs.

Une parodie horrifique de grande qualité.