Wallace et Gromit ont crée l'agence Anti Pesto, permettant de chasser les lapins des potagers. Sauf que nos amis vont devoir traquer une autre sorte de lapin...

Affiche de 'Wallace et Gromit le mystère du lapin-garou'

En 2005, Wallace et Gromit débarquaient enfin sur grand écran avec Le mystère du lapin-garou. Nick Park reprend une nouvelle fois la caméra, épaulé par Steve Box. Histoire de rajouter un peu de cachet à l'entreprise, Ralph Fiennes, Helena Bonham Carter (qui faisait également la voix principales des Noces funèbres de Tim Burton, principal concurrent de W&G) rejoignent Peter Sallis, voix officielle de Wallace alors qu'en France, on a eu droit à 4 voix différentes! Comme ces prédescesseurs, ce volet sera récompensé aux Oscars mais cette fois avec le prix du meilleur film d'animation. 5 ans de travail ont été bénéfique pour créer entièrement ce film. Comprenez que les mecs d'Aardman bossent dessus depuis la sortie de Chicken Run.

Wallace et Gromit le mystère du lapin-garou

Un travail très long mais bénéfique quand on voit de telles images. Les décors, les véhicules et les personnages sont plus nombreux. Ainsi on aura droit à de véritables effets de foule, véritable prouesse technique. Et encore plus quand on voit les courses poursuites particulièrement dantesques dont une chasse et un affrontement de grande qualité. Mais l'attraction du film est belle et bien le fameux lapin-garou du titre. Il se trouve que nos amis doivent traquer un lapin particulièrement vorace. Une fois révélé l'identitée, Park nous renvoie non au Dr Jekyll et Mr Hyde, King Kong mais aussi et inévitablement aux films de loup-garous. Pour cela, tout les codes y passent. La transformation du lapin est assez bien faites, dôté d'une très bonne musique de Julian Nott.

Wallace et Gromit le mystère du lapin-garou

Si bien qu'on y croit vraiment. Sans compter les fameuses balles en argent. Wallace est toujours aussi con, farfelu (voir les inventions parfois invraissemblables voire catastrophes) et indéniablement romantique (le final rappelle King Kong indubitablement, ce qui est amusant vu que la version de Jackson est sortit quelques mois après). Quant à Gromit, heureusement qu'il est là pour surveiller son maître! Le méchant est assez amusant, véritable carricature du chasseur ("par dessus les champs..." Michel sort de ce corps!) avec moumoute spéciale Elvis à l'appui. Après, le scénario est moins percutant que les 2 précédants courts métrages. Mais rassurez vous, l'humour est toujours aussi présent. Les scènes avec Madame Lapin, les apparitions de Jeannot ou les tueries jardinières sont de grands moments d'humour.

Wallace et Gromit le mystère du lapin-garou

Une aventure version longue pour les 2 anglais toujours amusante.


Bande Annonce : Wallace et Gromit, le mystere du lapin garou