Washington,2054.Le crime est résolu dans la capitale des Etats Unis, grâce au programme Pré Crime.3 personnes,appelées Précopes, voient les futurs crimes et John Anderton,flic ayant perdu son fils,dirige l'unité. Un jour,John découvre,qu'il est concerné par un futur meurtre et décide de tout faire pour prouver son innocence,dans les 36 prochaines heures...

Après AI,production mortuaire entre le réalisateur et le regretté Stanley Kubrick,Steven Spielberg reste dans la science fiction,avec l'adaptation d'un roman de Philip K. Dick, Minority Report.On y retrouve Tom Cruise(1ère collaboration avec Spielby avant La guerre des mondes),Colin Farrell,Samantha Morton,Max Von Sydow,Kathryn Morris(bien avant de devenir la star de Cold Case),Peter Stormare et Kevin Kline.

UFD

Si à la première vision,ça ne m'avait pas trop plu,autant les récentes étaient sensationelles.Je ne suis pas fan de Tom Cruise(il a des rôles marquants mais le bohnomme m'énerve),mais là,il est très bon en flic traqué,qui n'arrive pas à faire son deuil.Le reste des acteurs est tout aussi bon.

Tom Cruise. UFD

Le scénario,complexe et haletant,est une véritable merveille.Spielby a complètement réussi son film,jusqu'à sa photographie,complètement sombre,comme feutré de noir.En tous cas,l'un des meilleurs films de Spielby dans ses 10 dernières années(j'attends avec impatience la trilogie Tintin,qui le fera entré,en temps que réalisateur,dans la decennie)avec Arrête moi si tu peux et Munich.

Tom Cruise et Samantha Morton. UFD

Un splendide film de SF,réalisé par un Spielby en pleine forme.

La critique d'Alice In Oliver:

Bien avant Minority Report, réalisé en 2002, Tom Cruise avait déjà pour projet de travailler et de collaborer avec Steven Spielberg, notamment sur Ricky Business. Toutefois, Minority Report est bel et bien la première association entre l'acteur et le cinéaste. Il s'agit également de l'adaptation d'une nouvelle éponyme de Philip K. Dick. A la base, l'idée de retranscrire l'ouvrage de Philip K. Dick au cinéma remonte à 1998. Malheureusement, le tournage sera sans cesse reporté.

En même temps, la mort de Stanley Kubrick oblige Steven Spielberg à réaliser le projet de ce dernier, A.I. Intelligence Artificielle.
Ensuite, Tom Cruise a également tourné avec Stanley Kubrick dans son tout dernier film, Eyes Wide Shut. Plus que jamais, l'ombre du réalisateur est présent dans Minority Report. En dehors de Tom Cruise, le film réunit également Max Von Sydow, Colin Farrell, Samantha Morton et Kathryn Morris.

A noter également les très courtes apparitions de Cameron Diaz et des réalisateurs Cameron Crowe et Paul Thomas Anderson.
Pour le reste, Minority Report est un film particulièrement ambitieux. Certains fans de Steven Spielberg le considèrent comme son meilleur film de science fiction. C'est un peu vite oublier Rencontres du Troisième Type et E.T. L'Extraterrestre.

Toutefois, Minority Report n'a pas grand chose à voir avec les deux films précédemment cités. Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler brièvement l'histoire. Attention, SPOILERS ! Dans un futur proche, le meurtre a été éradiqué. Grâce à trois médiums capables de prédire l'avenir, les précogs, Precrime, une organisation de la police est capable d'intervenir avant que le crime n'ait lieu.
John Anderton (Tom Cruise), un agent de Precrime, passe du jour au lendemain de l'autre côté de la barrière en étant lui même recherché pour un futur meurtre. Il fera alors tout son possible pour échapper à ses ex-collègues et prouver son innocence.

Très investi dans le projet Minority Report, Tom Cruise trouve ici l'un de ses meilleurs rôles au cinéma. Tom Cruise incarne un policier brisé par la mort de son gosse dont il se sent responsable.
A partir de ces différents éléments, Steven Spielberg nous transporte dans un scénario labyrinthique avec une forte dimension sécuritaire.
Les Etats-Unis, et plus précisément, la ville de Washington, a réussi à éradiquer le crime.

Plus que jamais, Steven Spielberg égratigne une Amérique obsédée par le meurtre et obéissant à des valeurs idéologiques qui font froid dans le dos.
Toutefois, chaque système a ses propres failles semble nous dire Spielby. Pour cela, le réalisateur nous brosse le portrait d'une société confinée dans ses croyances et dans un univers totalement aseptisé, qui n'est pas sans rappeler celui de Blade Runner.

Mais au-delà de son atmosphère bureaucratique et parfois étouffante, Minorty Report impressionne par son scénario.
C'est une très bonne adaptation de la nouvelle de Philip K. Dick. L'enquête menée par John Anderton est toujours passionnante et ponctuée de nombreux rebondissements. En tout cas, Minority Report peut se targuer d'appartenir aux meilleurs crus du réalisateur de ces 10 dernières années.
C'est déjà pas mal !