univers sondes

Genre: documentaire
Année: 2011
Durée: 45 minutes

Synopsis: A l'heure actuelle, les hommes ne peuvent se rendre très loin dans l'espace. Toutefois, l'homme dispose de sondes spatiales pour explorer notre système solaire et notre vaste cosmos.

La critique d'Alice In Oliver:

En vérité, il existe différentes sortes de sondes spatiales: celles utilisées par l'homme pour explorer les planètes et les astres de notre système solaire, et celles destinées à observer des contrées plus lointaines.
Dans tous les cas, il s'agit de découvrir des mondes qui nous sont inconnus où l'homme ne peut pas encore se rendre.

Désormais, les sondes spatiales disposent de la technologie infrarouge qui permet de repérer des astres très éloignés de la Terre.
C'est par exemple la mission de la sonde Wise. Mais le but est aussi de trouver de nouveaux mondes, des nouvelles galaxies et éventuellement, des planètes avec de l'eau liquide, élément essentiel de la vie.
Vous l'avez donc compris: avec les sondes spatiales, l'objectif est de trouver un jour une planète jumelle de la Terre, donc, une planète susceptible d'abriter une forme intelligente de vie.

En 1997, la sonde spatiale Cassini a parcouru plus de 650 millions de kilomètres pour arriver près de Saturne et a détecté de l'eau sous la surface d'Encelade, satellite situé dans l'anneau E de la géante gazeuse.
Cassini a également étudié Titan, une autre lune de Saturne, avec une atmosphère dense et riche en hydrocarbure et en méthane liquide.

Encore une fois, les sondes spatiales nous permettent de découvrir des mondes qui sont inconnus. Toutefois, les scientifiques sont confrontés à certaines limites. Par exemple, parvenir aux alentours de Saturne, cinquième planète à partir du Soleil, n'est pas une mince affaire et demande beaucoup de temps (un peu près 6 ans pour y parvenir). Donc, envoyer une sonde en dehors de notre système solaire est quasiment impossible en raison de notre technologie actuelle, encore insuffisante.
Ensuite, il existe aussi le problème du carburant, qui s'épuise au fur et à mesure du voyage.

Toutefois, ce dernier problème est sur le point d'être résolu puisque les sondes utilisent de plus en plus l'attraction gravitationnelle des planètes.
On parle également d'assistance gravitationnelle. Les sondes sont munies de moteurs ioniques, permettant de voyager très longtemps, très loin et très vite dans l'espace.

Le but de ces sondes à moteurs ioniques est de trouver des planètes extrasolaires (ou exoplanètes) de type terrestres et tournant autour d'étoiles ressemblant au Soleil. Petite question: en combien de temps, la sonde la plus puissante actuellement pourrait-elle atteindre l'exoplanète la plus proche ?
C'est difficile à déterminer mais un tel voyage demanderait au moins 50 000 ans. La sonde Kepler fait partie des satellites qui ont pour objectif de trouver une planète jumelle de la Terre.
Pour cela, Kepler se concentre sur un échantillon de plusieurs milliers d'étoiles.

Mais la recherche de nouvelle planètes n'est pas le seul objectif des sondes spatiales. Certaines étudient également les comètes.
En 2005, la sonde sonde Deep Impact a repéré une comète et a pu analyser sa matière, constituée de neige et de poussières.
Une autre sonde, Stardust, a pu collecter la matière dégagée d'une autre comète et a pu prélever ses composants chimiques.
Or, selon les spécialistes, on retrouve les mêmes composants sur la Terre. Ce qui pourrait valider la théorie selon laquelle les comètes seraient à l'origine de la vie sur notre planète.

Aujourd'hui, les sondes observent plus précisément le Soleil avec pour but de donner des informations sur ce qui se passe à sa surface et à l'intérieur de cette étoile. En 2015, la sonde spatiale Plus sera envoyée pour observer la couronne du Soleil, qui brûle à plus de deux millions de degrés.
L'objectif sera également d'avertir les scientifiques d'une éventuelle menace du Soleil, ses éjections coronales étant susceptibles de nous atteindre et de provoquer de gros dégâts.

Conclusion de ce billet: depuis la nuit des temps, l'homme est un explorateur né, à la recherche de ses origines profondes et en quête permanente de mouvement et de colonisation.