alarme F

genre: comédie, parodie
année: 1993
durée: 1h25

l'histoire: Le policier Billie Work a découvert le secret de la transformation de la cocaïne en biscuit. Ce qui lui vaut d'être assassiné par un trafiquant de drogue. Son ancien coéquipier, Wes Luger, enquête sur ce crime. On lui adjoint comme partenaire le dépressif Jack Colt, déjà sur l'affaire.

la critique d'Alice In Oliver:

Ce n'est pas nouveau: à Hollywood, dès qu'une saga cartonne au cinéma, une parodie est réalisée un jour ou l'autre.
Tout les grands succès ont donc eu droit à leurs avatars déjantés: de L'Exorciste à Saw, en passant par Star Wars.
Les exemples sont nombreux. Il était donc logique que L'Arme Fatale passe lui aussi à la trappe.

Toutefois, la saga réalisée par Richard Donner n'est pas la seule à être revisitée par cette joyeuse parodie, signée Gene Quintano en 1993.
Alarme Fatale multiplie les références et les clins d'oeil à d'autres grands succès de l'époque. Au hasard, on citera Basic Instinct, Piège de Cristal ou encore Le Silence des Agneaux.

Alarme Fatale est donc une parodie de son époque, donc, du début des années 90. Evidemment, le film repose largement sur son duo dégénéré de service, Emilio Estevez/Samuel L. Jackson.
Si Emilio Estevez est franchement convaincant, on n'en dira pas autant de l'ami Jackson, étrangement assez discret dans cette comédie.
Visiblement, la parodie n'est pas trop son genre et l'acteur ne semble pas vraiment à l'aise dans cette comédie déjantée.

alarme F

Sincèrement, le film multiplie les bonnes idées, toujours dans une ambiance bon enfant. Je ne sais pas ce qu'a pris celui qui a écrit le scénario, mais j'en veux ! Géniale cette idée de trafiquants qui transforment la cocaïne en cookies ! Personnellement, j'adhère !
Je trouve le scénario sacrément débile, d'autant plus que le film peut s'appuyer sur de nombreux gags, souvent hilarants.

Toutefois, Alarme Fatale n'est pas appelée à devenir une référence non plus. Comme la plupart des parodies, beaucoup de sketches tombent lamentablement à plat. Mais ne boudons pas notre plaisir, dans son genre, Alarme Fatale reste un nanar sympathique, qui peut compter sur un casting impressionnant, même parmi les seconds rôles: Tim Curry, William Shatner, Christophe Lambert, Frank McRae, Charlie Sheen, Whoopie Goldberg, Corey Feldman, F. Murray Abraham, Denise Richards ou encore Bruce Willis.
Bref, Alarme Fatale reste une parodie tout à fait recommandable, injustement méconnue et largement supérieure aux dernières inepties hollywoodiennes en date.


Alarme Fatale