nuits-avec-mon-ennemi-1780-1126186982

genre: thriller
année: 1991
durée: 1h40

l'histoire: Depuis trois ans, Laura et Martin semblent former un couple parfait. Mais Laura mène une double vie: offrant à son mari le visage d'une femme heureuse, elle n'attend en réalité qu'une occasion pour échapper aux excès de jalousie de son époux.

la critique d'Alice In Oliver:

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on attendait mieux de Joseph Ruben, réalisateur de Les Nuits avec mon Ennemi.
Le cinéaste avait déjà signé un thriller efficace et solide avec Le Beau-Père, récemment remis au goût du jour avec le très mauvais The Stepfather.
Le scénario est de facture classique.

Attention, SPOILERS ! Laura (Julia Roberts) vit des jours difficiles avec son mari jaloux et paranoïaque, Martin. Ce dernier l'effraie de plus en plus.
La belle jeune femme n'a plus qu'une seule idée en tête: prendre la fuite. Un jour, elle trouve enfin l'occasion d'échapper à son mari violent.
Lors d'une escapade en mer, la jeune femme se noie. Tout du moins, c'est que tout le monde croit, car la police ne retrouve pas son corps.

nuits-avec-mon-ennemi-1991-1780-1466528525

Qu'à cela ne tienne, Laura est toujours de ce monde et compte bien refaire sa vie très loin de son ancien époux. Oui mais voilà, ce dernier, pas spécialement convaincu par la thèse de la noyade, la retrouve.
Pour Laura, il va falloir affronter une bonne fois pour toute ce psychopathe en puissance. Entre temps, Laura rencontre un nouvel homme.
Bienvenue alors pour un festival de cabotinage.

Le film se concentre alors sur le nouveau quotidien de la jeune femme: elle sort, bouffe des glaces et apprécie grandement cette nouvelle liberté.
Mais ses années passées avec son ex-mari ont fini par la terroriser. Laura a toujours peur que celui-ci la retrouve.
Vous avez baillé durant ces différentes explications dans les règles ? Rassurez-vous, c'est normal !

Nuits-avec-mon-ennemi-Sleeping-with-the-Enemy-1990-1

Vous l'avez donc compris: le scénario de ce thriller est extrêmement prévisible. De ce fait, il ne présente aucun intérêt.
En vérité, c'est surtout la prestation de Patrick Bergin, génial en psychopathe, qui sauve le film d'une certaine médiocrité.
Toutefois, Les Nuits avec mon Ennemi reste tout de même un petit navet, le genre de thriller régulièrement diffusé en seconde partie de soirée, et qui pourra éventuellement séduire la ménagère et/ou les fans de Julia Roberts (si ça existe encore...).