freddy_contre_jason,1

Genre: horreur, gore, slasher (interdit aux - 16 ans)
Année: 2003
Durée: 1H35

L'histoire: Jason, le tueur maniaque enterré, n'est pas tout à fait mort. Freddy le sait et pénètre son esprit. Il va faire de lui le bras armé de son terrifiant retour. Bientôt, Elm Street redevient un enfer.

La critique d'Alice In Oliver:

Finalement, cet affrontement tant attendu n'a rien de surprenant. Et oui, la fin de Vendredi 13 chapitre 9: Jason va en Enfer annonçait déjà la couleur. Après un combat titanesque et acharné, Jason Voorhees est enfin mort et enterré.
Enfin... Pas tout à fait ! La dernière seconde du film montrait la main griffue de Freddy prendre le masque du croquemitaine.

freddy

Bienvenue dans Freddy contre Jason, réalisé par Ronny Yu en 2003, qui constitue à la fois le onzième chapitre de la saga Vendredi 13 et le huitième opus de la série Freddy ! Cette confrontation est donc particulièrement attendue par les fans.
Robert Englund reprend donc son costume de Freddy. En revanche, Kane Hodder est remplacé par le cascadeur Ken Kirzinger pour interpréter Jason.

Evidemment, un tel titre laisse rêveur. Contre toute attente, le scénario fait davantage penser à un nouvel épisode de la saga Freddy.
Encore une fois, des adolescents lubriques, fêtards, frustrés et en manque de sexe font partie du menu fretin.
Sur ce dernier point, Jason contre Freddy n'a rien de très original.

freddy

Ce film d'horreur accumule tous les poncifs du genre avec son lot de séquences gores et de filles à poil sous la douche, assassinées sauvagement par Jason, très en forme pour l'occasion. Certes, la formule est éculée et connue de tous, mais elle fonctionne plutôt bien dans ce nouvel opus fun et décomplexé.
Enfin, la confrontation ultime entre Jason et Freddy tiendra toutes ses promesses.

Encore une fois, Jason contre Freddy délivre largement la marchandise. Au moins, on ne s'ennuie jamais durant les une heure et 35 minutes de bobine de cette péloche sympathique. Pourtant, le concept a également ses limites.
Certes, les meurtres sont nombreux mais également peu surprenants. Jason contre Freddy obéit aux règles du slasher: inutile ici d'attendre un scénario digne de nom ou encore la moindre inventivité.

freddy

Dommage car un tel affrontement aurait pu donner lieu à un script totalement original. C'est vraiment le plus gros défaut du film.
Non, Jason contre Freddy n'est pas au niveau des meilleurs épisodes des sagas respectives. En l'état, Jason contre Freddy reste un petit nanar sympathique, un film d'horreur pop corn qui ravira sûrement le spectateur peu exigeant ou peu connaisseur des deux croquemitaines de service.


Freddy contre Jason