Steve Rodgers, Tony Stark, Thor, Bruce Banner, la Veuve Noire et Oeil de Faucon sont réunis par le SHIELD en vue d'interrompre une invasion d'aliens d'un autre monde organisée par Loki...

Affiche de 'Avengers'

Voilà donc le baptème du feu de l'été 2012. Oui car rappelons-le, les Américains ont pour but de sortir l'artillerie lourde de blockbusters à partir du mois d'avril, histoire d'occuper un terrain massif jusqu'au mois de septembre où ce sera plus calme à nouveau, avant d'entamer les blockbusters de noël! Vous suivez?! Non? Ce n'est pas grave. Cela faisait un moment que la Marvel songeait à mettre sur pied Avengers, film adaptant le comic book éponyme auquel plusieurs héros emblématiques de la firme créatrice de Spider-man. Pendant que Justice League se cassait la gueule chez Warner et DC (et pourtant il y avait de quoi faire avec un mec comme George Miller derrière, mais Christian Bale et Brandon Routh ne voulait pas jouer dedans; et la JLA sans Batman et Superman ça le fait pas trop), le projet de la Marvel avançait, se concrétisant avec le succès du très moyen Iron Man. A partir de ce moment, le studio décide de mettre tout en place pour que l'adhésion passe auprès du public. Le sympa L'incroyable Hulk, le nullissime Iron Man 2, Thor et le mémorable Captain America mettront en selle le projet qui se concrétise maintenant.

Tom Hiddleston dans Avengers

Ainsi, on retrouve Chris Evans, Robert Downey Jr, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner (entraperçu le temps d'un caméo dans Thor), Samuel L Jackson, Clark Gregg, Tom Hiddleston, Stellan Skarsgard et Gwyneth Paltrow le temps de quelques minutes. Mark Ruffalo (reprenant le rôle d'Hulk, succédant à Eric Bana et Edward Norton) et Cobie Smulders (connu pour son rôle récurrent dans la série How I met your mother) sont également de la partie. A la réalisation, on retrouve Joss Whedon le créateur de Buffy contre les vampires (série très uppée mais beaucoup n'aiment pas du tout n'est-ce pas Koa?!) et surtout scénariste de comics (je pense à certains de ses épisodes des X Men). Il s'agit ici de son second film après sa suite de sa série Firefly, Serenity. Un bide qui ne le prédestinait peut être pas à se retrouver ici. Mais bon, connaissant la Marvel, ça a dû l'arranger plus qu'autre chose. Le principal défi étant de faire coexister des personnages forts dans une même intrigue.

Tom Hiddleston dans Avengers

Dans l'ensemble, le groupe semble cohabité correctement même si le traitement de certains personnages laissent à désirer. Ainsi Jeremy Renner a beau être assez convaincant en Oeil de faucon (Hawkeye en VO), on ne sait rien de lui. On sait juste par bribe qu'il a collaboré avec la Veuve Noire mais rien sur son passé. Limite, le personnage aurait dû avoir un film à lui seul même si cela aurait été risqué financièrement (quoique Marvel risque d'être dans le besoin pendant un moment entre les comics, ses productions artisanales et les droits qu'elle touche en tant que productrice sur des oeuvres de studio comme le remake de Spidey). Surtout que Renner commence à sérieusement prendre du poids dans l'industrie hollywoodienne. On peut dire la même chose de la Veuve noire, réduite à un cassage de gueule au début, à une discussion avec Bruce Banner, puis à quelques bastons de plus dans le grand final. Le personnage n'est toujours pas développé à sa juste valeur, déjà que la pauvre Scarlett devait gambader entre deux plaisanteries de Downey Jr dans Iron Man 2...

Chris Hemsworth dans Avengers

D'ailleurs, ce dernier se veut beaucoup moins cabottin que par le passé. Alors oui, il continue les blagues, drague toujours Paltrow (ce qui semble porter ses fruits), écoute du AC/DC (ça c'est bien!) mais le personnage de Stark se veut plus sérieux qu'à l'acoutumé à croire que Downey Jr a compris qu'il fallait enfin qu'il module entre vannes et héroïsme. A vrai dire tant mieux. Hemsworth se débrouille pas trop mal même si son costume de Thor m'évoque toujours autant les Chevaliers du Zodiaque (ne cherchez rien de positif là-dedans loin de là!) et Mjolnir qu'il récupère tel un aimant (des plans dont on aurait pu se passer tant c'est parfois ridicule). Jackson fait malheureusement de la figuration alors qu'il tient un rôle iconoclaste (la preuve, au début des années 2000, son faciés avait donné le même personnage pour la réactualisation des Vengeurs, Ultimates). A vrai dire, les personnages les plus charismatiques du film ne sont autre que Captain America et Hulk. Pour le premier, rien d'étonnant, Joe Johnston ayant donné une superbe introduction à ce personnage de patriote prêt à n'importe quelle cause pour attaquer, tout en ayant une certaine tristesse quant à son passé.

Chris Hemsworth et Chris Evans dans Avengers

Evans se trouve une nouvelle fois impeccable et à vrai dire, il devient de plus en plus intéressant, lui qui écumait encore il y a quelques années les Fantastic Four et autres Sex Academy. Par contre, pour la rénovation du costume, on repassera. Pour Ruffalo, ce n'était pas une chose facile de passer après un Edward Norton pas mal dans le film bourrin mais sans réel fond de Louis Letterier. Bonne nouvelle: non seulement, Whedon réussi à donner une bonne tonalité scientifique au personnage, mais Hulk apparaît comme encore plus réaliste (et donc humain) et crédible. Ruffalo prend donc une très bonne relève, en espérant que les gars de la Marvel donneront enfin un film digne de ce nom à ce personnage culte. Pour ce qui est de l'intrigue et bien pas grand chose à dire. On peut le résumer par ce que j'ai mis en synopsis. Certes je m'attendais à pas grand chose mais avec cette envergure, à quand même mieux. D'ailleurs, Loki est un vrai méchant de pacotille. Ils auraient jeté Hulk tout de suite sur lui, ça aurait été très vite réglé! D'ailleurs, séquence hilarante et digne d'un bon gros combat de catch!

Avengers : photo

Par ailleurs, le personnage de Thor semble entraîné à cette discipline tant son style de combat y ressemble étrangement. Pas bien grave mais bon, par moments ça le fait pas trop. Par ailleurs, cela met du temps à se mettre en place et il faudra attendre un petit moment pour avoir enfin un semblant d'intérêt via la séquence en Allemagne, puis et surtout le grand final. Une bataille générale fantastique qui vaut à elle toute seule le déplacement. Entre un Captain America héroïque, un Iron Man plus intéressant que jamais, un Hulk dévastateur, un Oeil de Faucon rapide comme l'éclair et des méchants dévastateurs, on a droit à un déchaînement pyrotechnique qui vaut le détour. Par contre, j'ai relevé un plan rappelant le "grand cinéma" de Michael Bay avec une voiture qui se retourne avec caméra embarqué à l'intérieur! Dans le genre plan inutile, il se pose là. Avengers se pose donc comme un divertissement correct mais pas essentiel. Certains fans des comics seront peut être déçu compte tenu des personnages, certains étant vraiment mal exploités.

Avengers : photo

Un divertissement honnête mais manquant parfois de saveur au niveau des personnages et de son intrigue.