30 avril 2012

"Zobi" extraterrestre

genre: horreur, science fiction (interdit aux - 12 ans)année: 1981durée: 1h35 l'histoire: Au cours d'une expédition archéologique sur une planète hostile, l'équipage d'un vaisseau subit les assauts répétés d'une présence extraterrestre. la critique d'Alice In Oliver: L'air de rien, cela fait plus d'un an que Ciné Borat vous fait subir de véritables chiures cinématographiques, le tout relayé par des chroniques désespérement nulles (tout du moins, mes chroniques pour le moins très personnelles). La lobotomie du cerveau... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

30 avril 2012

"Deux justiciers au grand coeur et qui n'ont jamais peur de rien"

genre: policier, comédieannée: 2004durée: 1h40l'histoire: A force d'acharnement contre le crime, David Starsky a épuisé tous ses équipiers. Le détective Ken Hutchinson a lui aussi quelques problèmes. Le capitaine Dubey, leur supérieur, décide de les associer. Les deux policiers se lancent dans une enquête qui les conduit tout droit à un homme d'affaires intouchable. La critique d'Alice In Oliver: Pas évident d'adapter l'une des plus célèbres séries américaines, j'ai nommé Starsky et Hutch. En même temps, un tel projet n'a rien de... [Lire la suite]
30 avril 2012

Son surnom ? L'étalon italien !

genre: actionannée: 1976durée: 1h55 l'histoire: Dans les quartiers populaires de Philadelphie, Rocky Balboa colecte des dettes non payées pour Tony Gazzo, un usurier, et dispute parfois des combats de boxe pour quelques dollars. Pendant ce temps, Apollo Creed, le champion du monde catégorie poids lourd, recherche un nouvel adversaire pour remettre son titre en jeu. la critique d'Alice In Oliver: La naissance d'un nouveau mythe ! Telle est l'ambition de Rocky, réalisé par John G Avildsen en 1976, qui va littéralement lancé la... [Lire la suite]
29 avril 2012

"Just singin' in the rain"

genre: comédie musicaleannée: 1952durée: 1h45 l'histoire: Don Lockwood et Lina Lemont sont le couple star du moment à Hollywood. Mais lorsque le parlant arrive, la voix de crécelle de Lina menace la carrière du duo. la critique d'Alice In Oliver: Inutile de le préciser, mais Chantons sous la Pluie, une comédie musicale réalisée par le duo Stanley Donen/Gene Kelly en 1952, fait partie des grands classiques du cinéma américain. Certes, dans ce film musical, la joie et la bonne humeur sont au rendez-vous. Pourtant, le tournage... [Lire la suite]
29 avril 2012

L'amour viendra des étoiles (tu parles d'un titre à la con !)

  genre: fantastiqueannée: 1984durée: 1h55 l'histoire: Echoué sur Terre, un extraterrestre prend l'apparence du défunt mari de Jenny Hayden et l'oblige à l'accompagner jusqu'au Meteor Crash, lieu où ses congénères doivent le récupérer. la critique d'Alice In Oliver: Et non, la filmographie de John Carpenter est loin d'être irréprochable. Preuve en est avec Starman, réalisé en 1984.Au niveau des acteurs, Starman réunit Jeff Bridges, Karen Allen, Charles Martin Smith et Richard Jaeckel. A l'époque, nombreux sont les films qui... [Lire la suite]
29 avril 2012

Une course contre la montre pour retrouver sa femme

Un infirmier dont la femme enceinte vient d'être kidnapper doit libéré un criminel blessé... Fred Cavayé fait partie de cette génération de cinéastes français qui commencent à se réveiller. A ces côtés, on pourrait citer l'oscarisé Michel Hazanavicius, Guillaume Canet, Maïwenn, Matthieu Kassovitz, Jean-François Richet... Une génération qui accumule les succès l'air de rien et qui se détache de l'habituel routine du Cinéma français, piraté non pas par le téléchargement mais par les comédies nanardes à la pelle... [Lire la suite]

28 avril 2012

Bienvenue chez Uncut Movie !

Genre: horreur, gore, trash (interdit aux - 18 ans) Année: 1997durée: 1h15 l'histoire: Logan, un serial killer, est tué par deux policiers. Mais une secte satanique organise un rituel sur sa tombe et le ramène à la vie. Zombifié, Logan est encore plus avide de sexe et de sang. la critique d'Alice In Oliver: Pour les amateurs de films craspecs, amateurs et sortis de nulle part, The Necro Files, réalisé par Matt Jaissie en 1997, reste un film culte.Pourtant, The Necro Files reste une véritable rareté, toutefois disponible chez... [Lire la suite]
28 avril 2012

La température à laquelle brûle un livre...

genre: anticipation, science fictionannée: 1966durée: 1h50 l'histoire:Dans un pays indéfini, à une époque indéterminée, la lecture est rigoureusement interdite. Les pompiers ont pour mission de traquer les gens qui possèdent des livres et de réduire ces objets en cendres. Guy Montag, un pompier, fait la connaissance de Clarisse, une institutrice qui le fait douter de sa fonction. la critique d'Alice In Oliver: A la base, Fahrenheit 451, réalisé par François Truffaut en 1966, est l'adaptation d'un roman éponyme écrit par Ray... [Lire la suite]
28 avril 2012

Une fable de Roberto Benigni

genre: drameannée: 1997durée: 2 heures l'histoire: En 1938, Guido rêve d'ouvrir une librairie malgré les pressions de l'administration fasciste. Il tombe amoureux de Guida, une institutrice. Cinq ans plus tard, ils ont un fils, Giosue. Mais les lois raciales sont entrées en vigueur et Giosue est juif. Il est alors déporté avec sa femme et son fils dans les camps de la mort. la critique d'Alice In Oliver: Avec La Vie Est Belle, à ne pas confondre avec le film homonyme de Frank Capra, Roberto Benigni a pour ambition de signer un... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 11:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 avril 2012

Jake Gyllenhaal comme vous ne l'avez jamais vu

Jusqu'à maintenant, Jake Gyllenhaal a toujours joué les gentils: que ce soit dans Donnie Darko où il n'était pas aussi barge qu'il n'en avait l'air; dans Zodiac où il était obsédé par le tueur des années 70; ou dans Brothers face à un Tobey Maguire devenant ch'tarbé une fois revenu de la guerre. Dans ce clip de Daniel Wolfe produit pour le titre Time to dance du groupe électro The Shoes (chanson entendue notamment dans Les infidèles avec Dujardin et Lellouche), il montre un visage pour le moins intéressant. Voici la face noire de... [Lire la suite]