ete_meurtrier_affiche

Genre: drame
Année: 1983
durée: 2h10

L'histoire: Une jeune femme, nouvellement installée dans un petit village provincial, aguiche un peu trop les hommes du coin. Son arrivée ne laisse pas indifférent la petite communauté, notamment Florimont, surnommé Pin-Pon, un jeune homme sans histoire.

La critique d'Alice In Oliver:

A la base, L'Eté Meurtrier, réalisé par Jean Becker en 1983, est l'adaptation d'un roman éponyme de Sébastien Japrisot.
Le roman s'inspire également de faits réels. Dans un premier temps, Isabelle Adjani refusera d'interpréter le personnage d'Eliane, dite Elle.
Jean Becker se tournera alors vers Valérie Kaprisky. L'actrice commence déjà à répéter et à se préparer pour le tournage.

Mais au dernier moment, Isabelle Adjani revient sur sa décision. En dehors de l'actrice, L'Eté Meurtrierréunit également Alain Souchon, Suzanne Flon, Michel Galabru, François Cluzet, Maria Machado, Manuel Gélin, Roger Carel, Jenny Clève, Jean Gaven et Martin Lamotte. Le film remportera un immense succès et sera plusieurs fois récompensé: César de la meilleure actrice pour Isabelle Adjani, César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Suzanne Flon, César du meilleur montage et César du meilleur scénario d'adaptation.

ete meurtrier

Oui, L'Eté Meurtrier est fidèle au matériau d'origine, même si certains pourront noter quelques petites différences avec le roman.
Pour le reste, L'Eté Meurtrier peut s'appuyer sur un scénario solide, qui s'apparente bel et bien à un rape and revenge.
L'Eté Meurtrier est donc un drame particulièrement violent et éprouvant, prenant la forme d'un thriller. Etonnant que le film n'ait pas subi d'interdiction.
Sincèrement, une interdiction aux moins de 12 ans, voire 16 ans, n'aurait pas été usurpée.

Aussi, est-il donc nécessaire de rappeler l'histoire. Attention, SPOILERS ! Eliane, surnommée Elle, et sa famille, arrivent dans un petit village des Basses-Alpes. Immédiatement, la tenue extravagante de la belle jeune femme, qui n'hésite pas à se dénuder sous le soleil, attire le regard des hommes du coin.
Florimond (Alain Souchon), dit Pin Pon, ne reste pas insensible devant la beauté de cette femme au regard innocent (tout du moins, en apparence).

ete-meurtrier-poster

Dans un premier temps, Pin Pon tente de la séduire. En vain. Mais la jeune femme finira par aguicher Pin Pon, qui l'invite finalement à dîner.
Toutefois, Eliane poursuit d'autres intentions et a bien l'intention de venger le viol de sa mère, commis en 1955 par plusieurs hommes, dont le père de Pin Pon.
Indéniablement, le personnage interprété par Isabelle Adjani est le plus intriguant du film.

L'actrice incarne une jeune femme perverse et manipulatrice en quête de vengeance. Ses investigations la conduiront à connaître la terrible vérité.
L'air de rien, le film brasse quelques thématiques intéressantes et terriblement insolentes, notamment l'inceste via les révélations de la mère d'Eliane, toujours poursuivie par le viol qu'elle a subi. L'Eté Meurtrier est donc un film choc, qu'il conviendra de réserver à un public particulièrement averti.
Un très bon film français, mais dont la tonalité, définitivement sombre et austère, pourra rebuter les plus sensibles.


L’Eté meurtrier - Bande annonce FR