bad-lieutenant-escale-a-la-nouvelle-orleans

genre: policier
année: 2009
durée: 2 heures

l'histoire: Terence McDonagh est inspecteur de police à la Nouvelle-Orléans. Déterminé à faire son travail le mieux qu'il peut, il est chargé de mener une enquête sur l'assassinat d'une famille d'immigrants africains.

la critique d'Alice In Oliver:

Attention à ne pas confondre Bad Lieutenant: Escale à la Nouvelle-Orléans, réalisé par Werner Herzog en 2009, avec le film presque homonyme, donc, Bad Lieutenant, d'Abel Ferrara. Le film de Werner Herzog n'est ni une suite ni un remake.
Mieux encore, selon l'aveu même du cinéaste, Werner Herzog n'a même pas vu le long-métrage d'Abel Ferrara.
Ce qui est un peu difficile à croire au regard de ce film policier.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux films se ressemblent beaucoup et partagent de nombreux points en commun.
Premièrement, le personnage interprété par Nicolas Cage, Terence McDonagh, est un flic pourri et également un junkie.
Ensuite, lui aussi vit avec une prostituée (Eva Mendes).

bad_lieutenant_port_of_call_new_orleanvs

Pour le reste, le scénario est tout de même différent. Sans compter la mise en scène de Werner Herzog qui contrebalance totalement avec le style de Ferrara.
Vrai ou faux remake ? Peu importe finalement. Bad Lieutenant: Escale à la Nouvelle-Orléans peut compter sur un Nicolas Cage des grands jours, tel Harvey Keitel dans la version de 1992. Il faut bien l'avouer: le pari n'était pas gagné d'avance.

Cela fait tout de même plusieurs années que Nicolas Cage cabotine via plusieurs productions assez douteuses et peu intéressantes (pour être gentil).
Toutefois, il faut relativiser. Bien dirigé, Nicolas Cage peut être très bon. Clairement, l'acteur délivre ici une excellente prestation.
Avec ce film policier, Werner Herzog s'amuse à démonter les codes du polar. Encore une fois, c'est le traitement opéré qui fait la différence.

bad-lieutenant-escale-nouvelle-orleans-1

Oui, Bad Lieutenant: Escale à la Nouvelle-Orléans est un film insolent. Pourtant, le long-métrage souffre également de la comparaison avec son modèle.
Clairement, ce nouveau sergent drogué et déjanté n'atteint pas non plus la décadence de l'ami Keitel. Ensuite, la performance de Nicolas Cage, excellente encore une fois, éclipse totalement celle des acteurs secondaires.

Par exemple, Eva Mendes ne livre pas une grande prestation. Et que dire de ce pauvre Val Kilmer, un has-been qui doit probablement regretter les années Willow ?
Bref, Werner Herzog signe un film policier solide et plutôt convaincant, sans parvenir pour autant à susciter l'entière adhésion.
Les fans du film de Ferrara ne seront pas tellement surpris par la tonalité de ce pseudo remake.

 
BAD LIEUTENANT : Escale à La Nouvelle-Orléans - BA VOST FR