crocodile-dundee

genre: aventure
année: 1986
durée: 1h35

l'histoire: En Australie, une journaliste new-yorkaise rencontre un chasseur de crocodiles. Elle ramène ce personnage à New York, où il a quelques difficultés à faire face à la vie urbaine.

la critique d'Alice In Oliver:

Au moment de sa sortie, Crocodile Dundee, réalisé par Peter Faiman en 1986, fera partie des succès surprises de l'année.
D'ailleurs, le film sera suivi par deux nouveaux épisodes particulièrement dispensables, donc, Crocodile Dundee 2 et Crocodile Dundee 3.
En même temps, ce premier volet n'a vraiment rien d'extraordinaire. Toujours est-il que le scénario s'inspire de l'histoire du vrai Crocodile Dundee, de son vrai nom, Rodney Ansell.

Indéniablement, ce dernier suscite l'admiration de Paul Hogan, acteur principal du film et également producteur. Rodney Ansell s'est fait connaître en 1977 pour avoir survécu seul dans le désert australien et pour avoir tué à mains nues un crocodile.
Le script de Crocodile Dundee est en marche et s'inspire aussi du livre du même Rodney Ansell. A ce jour, Crocodile Dundee reste l'un des plus gros succès du cinéma australien.

 

croco D

 

Un succès pour le moins incompréhensible au regard de cette production inoffensive qui hésite entre aventure et comédie. Pourtant, c'est grâce à ce personnage, véritable bouseux et aventurier de la brousse, que Paul Hogan va devenir une star internationale.
Mieux encore, le film devient un véritable phénomène. C'est probablement le décalage entre ce personnage atypique et notre monde moderne, en l'occurrence, la ville de New York, qui a séduit le public.

D'ailleurs, force est de constater que les premières minutes se suivent sans déplaisir. L'introduction du film se déroule donc en Australie.
Une journaliste new-yorkaise fait la connaissance du fameux Crocodile Dundee dans un bar. Ce dernier fait une entrée fracassante et pour le moins remarquée.
Ce qui ne manque pas de séduire notre jeune héroïne, immédiatement séduite par cet aventurier hors-norme.

 

Crocodile-Dundee-1986-2

 

D'une certaine façon, Crocodile Dundee apparaît comme le nouveau Tarzan des temps modernes. La journaliste décide de l'emmener aux Etats-Unis, dans la grande ville de New York.
Paradoxalement, notre héros découvre une nouvelle jungle de type urbaine. Mais peu importe, ce dernier ne semble pas spécialement dépaysé par l'immense cité.
Au contraire, Crocodile Dundee laisse parler ses instincts sauvages et se fait rapidement remarquer.

Pourtant, il faut bien avouer qu'il ne se passe pas grand chose dans ce film. Certes, le héros saque quelques vannes pourries, punit les malfrats et s'invite dans des soirées mondaines.
Mais en dehors de cela, pas grand chose à signaler. Il faudra donc se contenter d'une romance amoureuse à coucher dehors entre l'aventurier de la brousse et la belle journaliste.
Vous l'avez donc compris: Crocodile Dundee n'est rien d'autre qu'un petit nanar et un film devenu culte par le plus grand des hasards.
Que dire de plus ?