Après moults jours d'attente (ou pas c'est vraiment selon), Star Wars VII a enfin un réalisateur et certains ne trouveront pas le choix si étonnant. Mais d'abord remontons avant avec de sacrés noms en pagaille. Car Star Wars c'est un peu comme toucher le Graal de la Science fiction (pour certains c'est le cas, perso je me suis habitué à mieux même si j'aime énormément la première trilogie), tout le monde est cité mais personne ne veut s'y frotter sous peine de finir comme un Brett Ratner (remember X men 3). Ainsi un bon paquet de noms est tombé allant du plus crédible au plus improbable. Allons-y! James Cameron? Surbooké jusqu'en 2020 avec la franchise Avatar, foutant carrément aux oubliettes Battle Angel. Steven Spielberg? Franchement un peu de sérieux! Certes le réalisateur d'ET avait donné un coup de pouce à l'ami George sur La revanche des sith et gagne chaque année des royalties sur La guerre des étoiles (Lucas avait pris des parts sur Rencontres du troisième type, Spielby sur l'autre, les deux ayant peur de perdre de l'argent sur leur film respectif), mais avec Robopocalypse, Spielby n'avait franchement pas de quoi aller voir les jedis. David Fincher? Son projet d'adaptation de 20000 mille lieues sous les mers pour Disney est en stand by (sans être annulé), la suite de Millenium est incertaine et il serait bien pris par l'adaptation du roman Les apparences désormais. Sans compter que la dernière fois qu'il a touché à la SF, ça s'est mal terminé...

Star Wars : Episode V - L'Empire contre-attaque : photo Anthony Daniels, Carrie Fisher, George Lucas, Irvin Kershner, Kenny Baker "Dans une galaxie lointaine, très lointaine..."

Joss Whedon? Déjà inséré chez Disney mais overbooké chez Marvel. Andrew Stanton? Le tournage de John Carter s'était bien passé, mais Disney a foiré la promo. Mal barré. Brad Bird? Un choix plus que probable tant le réalisateur est aussi bon en animation (Les Indesttructibles) qu'en live (Mission Impossible 4). Mais il est déjà sur 1952 avec George Clooney également chez Disney qui a d'ailleurs commencé sa production hier. Matthew Vaughn? Dans les grosses rumeurs (son desistement de la suite de la préquelle d'X Men first class fut assez louche), mais finalement non. Guillermo Del Toro? L'homme aux multiples projets et il a trop à faire. Kevin Smith? Il a dit être intéressé par le personnage de Bobba Fett, mais silence radio depuis. Christopher Nolan? Une bonne blague, en sachant que le coco est sur Interstellar, autre projet de science-fiction autrefois développé par Steven Spielberg. Jon Favreau? Heureusement non! Joe Johnston? Le mec fut longtemps associé à la saga. Alors qui pour succéder à George Lucas, Irwin Kershner et Richard Marquand? Ni plus, ni moins qu'un certain JJ Abrams. Alors qu'il avait moult fois dit non, le réalisateur de Star Trek va finalement s'attaquer à une autre grande saga de la SF.

J.J. Abrams & Tom Cruise - Mission : Impossible 3 Et le gagnant est... (non ce n'est pas Tom Cruise)

Une opportunité pour le jeune cinéaste et scénariste connu pour ses faits d'armes télévisuels (on lui doit Lost qui même si la série ne fut pas toujours à la hauteur à au moins eu une saison merveilleuse; et puis Fringe). Reste à savoir qu'est-ce que va bien pouvoir raconter ce foutu épisode VII?! Michael Arndt serait en pleine écriture du scénario et quand on sait qu'il s'est occupé de Toy Story 3, c'est un peu plus rassurant. Néanmoins, des tonnes de pistes sont évoquées par ci, par là. Certains médias parlent de retour de Mark Hamill, voire d'Harrison Ford mais rien ne s'officialise. Lucas avait tout de même annoncé que ce serait de l'inédit, que ce ne serait pas de vulgaires adaptations des tonnes de bouquins sortis et faisant suite au Retour du Jedi. Nous sommes donc toujours dans un flou scénaristique total où tout est permis. La piste des enfants de Luke et Leïa est toujours prise, mais si ça ne tenait qu'à moi, il faudrait faire une aventure qui outrepasse les Skywalker. Cela permettrait un nouveau départ et concorderait avec ce qu'avait dit Lucas, à savoir qu'il avait bouclé l'histoire de la famille de Tatouine. De plus, Abrams va avoir du pain sur la planche, compte tenu de l'univers développé peut être plus bordélique que celui de Star Trek.

Star Wars épisode VII a trouvé un réalisateur, reste à lui trouver un scénar et ça, ça va être bien plus dur.