Cette conversation a eu lieu en l'an 2000, un soir de cuite entre le producteur Joel Silver et le patron de la Warner. *

"Hé Joel comment ça va mon pote? ça faisait un mois qu'on ne t'avait pas vu ici!

-Je savourais le cigare de la réussite et me reposais un peu! Le succès de Matrix a chamboulé ma vie. J'ai trouvé ma nouvelle Arme Fatale!
-Au fait, tu bois un verre avec moi?
-Ouais si tu veux. Au fait, j'ai eu une idée en sortant du chiot!
-Yeah! Encore? Mais qu'est-ce que tu fais dans ce chiot? A chaque fois que tu en sors, tu me ramène un carton au studio.
-En fait je me shoote! (rires)
-Toujours aussi rigolo mon Joel! Allez, dis-moi en plus.
-En fait, j'ai un contrat pour un film avec John Travolta. N'importe lequel du temps qu'il le fasse. Vu que Battlefield Earth s'est viandé en beauté, il ne me fera pas chier et toi non plus, il prendra le chèque et c'est tout!
-Tu veux qu'on le produise pour combien?
-A peu près 90 millions mais sans réel tête d'affiche, comme ça on s'en met plus dans les poches! (rires)
-Je t'en donne 102 comme ça tu feras tout péter comme dans Die Hard! Au fait, tu veux qui d'autres dans le casting?
-Tu as vu X Men?
-Malheureusement oui. Quand je pense qu'on a dépensé autant de pognon inutile dans le Superman de Burton et que la Fox a touché le jackpot avec Marvel, ça me fait chier de payer le catalogue de DC Comics!
-Et bien, tu voix l'australien qui joue Wolverine? On va en faire un héros tourmenté à la Mel Gibson. En fait, sa femme cocaïnée est partie avec un pornographe...
-Hmm c'est bon ça...
-... et à la garde de sa fille.
-Pas bien...
-Lui, il est suivi par les flics...
-OOOOOH...
-... parce qu'il est hacker...
-AAAAH...
-... Mais gentil quand même!
-Bien! Et il se suicide?
-Non!
-Dommage.
-Par contre, il essaye de sauver des gens dans un bus. Un vrai héros avec des couilles. En plus, Hugh Jackman vient juste de casser la baraque, il coûte pas trop cher pour l'instant!
-Mais c'est génial! Et on pourrait engager sa copine là... Rah, je ne sais plus son nom! La noire bon sang!
-Halle Berry?
-Oui!
-Pourquoi pas, elle est encore pas chère et on pourra la mettre à moitié à poil pour rameuter les jeunes cons!
-Justement! Et comme pour L'arme fatale, il faudrait un noir sympa en flic pour qu'on puisse avoir la communauté afro-américaine dans la poche. Pour le prochain film de Steven Soderbergh, on a engagé Don Cheadle.
-Ouais il est plutôt sympa je trouve.
-Mais qui on va prendre comme réalisateur?
-Alors là... (Joel feuillette un magazine, tombe sur l'affiche de 60 secondes chrono et pointe la page du doigt en ayant l'air d'avoir une illumination) Je veux le type qui a fait ça!
-(le patron met ses lunettes et regarde les crédits en bas de page avant de les enlever) Dominic Sena... Connais pas, mais il a un nom qui sonne comme un pilote de Formule 1! Mais au fait, tu as un pitch? Parce qu'en dehors du héros et des acteurs, je ne sais pas dans quoi tu m'embarque.
-En fait, c'est tout con! Travolta est un méchant qui tire du fric dans les caisses de l'Etat. Mais comme il est intelligent alors il fait appel à un hacker. Et encore mieux, quand tu crois qu'il est mort, ben en fait pas du tout!
-Mais c'est complètement con ton histoire!
-(Joel, vexé, sort une nouvelle cartouche) Attends, tu peux faire des trucs amusants pour faire tenir le spectateur jusqu'au bout. Par exemple, tu rameute les fans de Matrix avec un autre héros hacker sympathique. Ou encore, tu montre Travolta avec un brushing mi-court pour faire rire la foule. Encore mieux, un bullet-time pour l'ouverture qui est en fait le début de la fin, histoire que le spectateur reste pendant une heure pour voir la suite!
-Un bullet-time comme dans Matrix? Et il y aurait quoi?
-Une énorme bombe humaine où la caméra commencerait de l'explosion et continuerait tout autour sans s'arrêter, montrant les dégâts spectaculaires de l'explosion et des SWAT qui volent. On peut aussi mettre un bus en l'air soutenu par un hélicoptère...
-Mais c'est génial! J'achète mon Joel! En plus, on va le sortir en septembre de l'année prochaine comme il y a de la place et vu le nombre de frustrés de juillet et août, on est tranquille! Et tu veux que l'on nomme cela comment?
-Swordfish! In french, it's O-Pé-RA-CION ES-PA-DON. Tiens, ça me donnerait bien envie de bouffer un requin! Paraitrait que Spielberg en a chez lui pour garder sa maison!
-Yeah man!"

Résultats: un gros navet, 147 millions encaissés et un Razzie Award pour John Travolta.

69215181_af

*En fait totalement fictive, mais il fallit bien trouver une idée à la con pour parler de ce film au combien mauvais. Et puis cela me permet de reprendre l'aspect cannular de Radio Hollywood. La radio qui s'en met plein les fouilles reviendra bientôt... en version française non sous-titré... avec Luc Besson en invité. Cela te donne envie lecteur?! Il suffit juste l'écrire!