Hellraiser

genre: horreur, gore (interdit aux - 12 ans)
année: 1987
durée: 1h35

l'histoire: Durant un voyage, Frank Cotton entre en possession d'une boîte maléfique qui le transporte dans un monde imaginaire mais arrivé sur place, des monstrueuses créatures le dévorent. Quelques années plus tard, son frère Larry et son épouse Julia emménagent dans la maison de Frank, sans se douter que l'esprit de ce dernier y rôde encore. Alors qu'une goutte de sang accidentelle tombe sur le sol, le monstre se réveille, et part en quête de chair fraîche. 

La critique d'Alice In Oliver:

A l'origine, Hellraiser Le Pacte, réalisé par Clive Barker en 1987, est l'adaptation d'une courte nouvelle de Clive Barker lui-même ! Pour l'anecdote, avant d'opter pour le titre Hellraiser, la production avait pensé au titre "Sadomasochists from Beyond the Grave", qu'on pourrait traduire par « Les sadomasochistes d'outre-tombe ». Le film a été exploité en France sous le titre "Le Pacte", bien que le terme "Hellraiser" figure sous l'affiche. C'est seulement après que la sortie des suites que le titre "Hellraiser" a été ajouté afin de l'apparenter à la série. Car oui, le premier film connaîtra un gros succès commercial.

A tel point qu'il engendrera de nombreuses suites, presque toutes médiocres, à quelques exceptions près. A la rigueur, je sauve la suite, néanmoins décevante, Hellraiser 3, qui se laisse regarder gentiment, ainsi que le cinquième opus, assez dispensable dans l'ensemble, mais pas nul non plus. 
En dehors du premier, la saga Hellraiser n'est pas spécialement recommandable, à moins d'être un fan absolu de la franchise... et encore ! Mais là n'est pas le sujet. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir la critique du premier opus.

 

18946267

 

 

Au niveau de la distribution, Hellraiser Le Pacte réunit Andrew Robinson, Ashley Laurence, Sean Chapman, Oliver Smith et Dough Bradley. Etonnant que ce premier chapitre n'ait écopé que d'une interdiction aux moins de 12 ans au moment de sa sortie en France.
Sincèrement, je pense que l'interdiction aux moins de 16 ans n'aurait pas été usurpée. Dans l'ensemble, Hellraiser Le Pacte reste un film d'horreur assez impressionnant, surtout pour l'époque. D'ailleurs, force est de constater qu'il a plutôt bien traversé le poids des années (le film a presque trente ans aujourd'hui !).

Mieux encore, on peut considérer le premier Hellraiser comme un vrai classique du cinéma d'épouvante. Si vous êtes un fan de films d'horreur, Hellraiser le pacte doit faire partie de vos priorités. Hellraiser premier du nom est aussi un film réalisé avec un petit budget.
Pourtant, force est de constater que Clive Barker réussit à instaurer un véritable univers. Aussi est-il nécessaire de rappeler les grandes lignes du scénario. Attention, SPOILERS ! Durant un voyage, Frank Cotton entre en possession d'une boîte maléfique qui le transporte dans un monde imaginaire mais arrivé sur place, des monstrueuses créatures le dévorent.

 

hellraiser06

 

 

Quelques années plus tard, son frère Larry et son épouse Julia emménagent dans la maison de Frank, sans se douter que l'esprit de ce dernier y rôde encore. Alors qu'une goutte de sang accidentelle tombe sur le sol, le monstre se réveille, et part en quête de chair fraîche. 
Encore une fois, nous voici en présence d'un film d'horreur qui nous plonge dans une énième lutte contre le mal, à la seule différence que les principaux protagonistes humains sont déjà hantés par le malin. C'est par exemple le cas de cette femme frustrée sexuellement, qui accepte de sacrifier le sang de ses malheureuses victimes pour ressusciter son ancien amant.

Hellraiser le pacte brille surtout par ses effets spéciaux et visuels, particulièrement saisissants. En vérité, le film doit beaucoup à son bad guy principal, à savoir le fameux Pinhead, une sorte de mort-vivant sorti tout droit de l'enfer et présentant un visage armé de pics.
C'est vraiment un personnage effrayant, d'autant plus qu'il est accompagné par une bande de zombies pour le moins terrifiants. Clive Barker est conscient qu'il possède un bad guy en "or" (façon de parler...), mais ne l'exploite que dans les trente dernières minutes du film.

 

hellraiser-le-pacte-2

 

En effet, le cinéaste prend le temps de poser son décor et de présenter ses principaux personnages. Dans Hellraiser, il est aussi question d'univers parallèle, et plus particulièrement de cette étroite frontière qui sépare notre monde de l'enfer via une boîte maléfique.
Clive Barker évite de sombrer dans le grand guignolesque mais signe tout de même quelques séquences horrifiques particulièrement gratinées sur fond de torture et de sadomasochisme. Généralement, les victimes de Pinhead et de ses cénobitres meurent dans d'atroces souffrances. Bref, une vraie réussite dans son genre et tout simplement, un très bon film d'horreur !

 


Hellraiser le Pacte - Clive Barker par Exterminator1974