Cyprien est un nerd et se fait maltraité par ses collègues d'un magazine de mode. Mais un jour, il découvre un déodorant le faisant devenir "beau" mais également très con...

Cyprien : Affiche David Charhon, Elie Semoun Oh les belles têtes de porte-bonheur!

Dire que la comédie française a perdu de son charme est un fait. Que les têtes d'affiche n'aident plus à faire marcher un film aussi. Preuve en est avec Cyprien chef d'oeuvre naveteux formanté par Elie Semoun. L'humoriste n'est jamais parvenu à s'imposer au cinéma au détriment de son pote Frank Dubosc (à nos risques et périls). Au hasard, on citera volontiers Tout doit disparaître où il finissait par se taper Ophélie Winter elle-même passant à la casserole sur Didier Bourdon; People où il faisait de mauvaises vannes à propos de casse-noisette; ou L'élève Ducobu. Alors quand un jour il décide de faire comme ses potes Dubosc et Gad Elmaleh un film d'après un de ses sketchs, bonjour la catastrophe. Dézingué par la critique et le public, moins de 700 000 entrées, deux fois récompensés par les Gérards (pire film, desespoir féminin pour Catherine Deneuve), on peut dire que Cyprien est un échec commercial mémorable et terriblement légitime. Malheureusement, le film s'est refait une aura en étant continuellement diffusé sur la TNT, tout du moins il est omniprésent du paf. Dire que ce film est un crachat à la gueule des geeks et des nerds serait un euphémisme tant ce film est une honte de bêtise et une preuve qu'Elie Semoun ne comprend rien à ce phénomène.

Cyprien : Photo David Charhon, Elie Semoun, Jean-Michel Lahmi, Mouloud Achour, Vincent Desagnat

Au lieu de les humaniser, Semoun et David Charhon préfère la grosse caricature des familles avec le boutoneux qui se lave en maillot de bain, le gros de service, l'anorexique et le mec en fauteuil roulant. Inutile de vous dire que tous ont des lunettes, tous sont habillés en jogging, tous se font des batailles sur leurs ordinateurs pleins de fils et tous n'aiment pas les voisins asiatiques (également des geeks) parce qu'ils ont osé dire qu'ils aimaient la prélogie Star Wars! Il ne s'agit plus de les humaniser et encore moins de les caricaturer mais de les montrer comme des erreurs de la nature qu'il faut à tout prix changer. Preuve en est avec le personnage de Léa Drucker qui commence à tomber amoureuse de Cyprien une fois qu'il s'est fait viré du magazine. Preuve en est, dans son discours final, Cyprien parle que les geeks sont des "attardés mentaux". Preuve que cet imbécile n'a rien compris aux geeks. Finalement il s'avère aussi bête que les gens travaillant dans le magazine. Catherine Deneuve surnage en directrice qui fume beaucoup et ne dirige pas grand chose, on a également l'homosexuel qui se fait refouler, la fiancée du fils de la directrice qui veut devenir une star en posant tous les mois dans le magazine, les comères de bureau qui ne font que radoter sur tout et tout le monde (n'est pas au niveau d'Alex Lutz qui veut)... et puis il y a le fils. 

Cyprien : Photo Catherine Deneuve, David Charhon, Laurent Stocker

Celui qui a une dent contre Cyprien on ne sait trop pourquoi, juste parce que c'est un nerd. Une raison d'une rare bêtise pas aidé par le jeu hystérique de Laurent Stocker. Comme quoi on peut être à la Comédie française et jouer comme un manche. On admire le final où il veut à tout prix montrer que Cyprien et son homologue Jack Price sont une seule et même personne, quitte à lui casser la gueule. Encore une fois, on cherche une quelconque cohérence dans ce méchant de pacotille. Peut être que Semoun voulait faire un récit à la Edward aux mains d'argent, mais le problème est que le film de Tim Burton montrait un freak face à un réel rival, là ce n'est jamais le cas. Si encore Cyprien se tapait sa copine mais même pas, elle se barre parce que le mec est un raté. Le personnage de Jack Price est lui aussi une belle pantalonade involontaire. En gros, les maquilleurs ont mis une perruque noire à Elie Semoun et des lunettes de soleil! En quoi est-il beau? On ne sait pas mais en tous cas il emballe par dizaines. Encore une fois, la caricature du beau gosse qui tringle à tout va est tellement grosse que le ricanement (ce qui n'a rien de positif) sera de mise devant une telle mascarade. 

Cyprien : Photo David Charhon, Elie Semoun, Jean-Michel Lahmi, Léa Drucker, Mouloud Achour

Une purge d'une rare bêtise et voulant se rendre intéressante en dénigrant certaines personnes avec la subtilité d'un pachyderme.