La sortie d'Alita Battle Angel (Robert Rodriguez) en février dernier était l'occasion rêvée d'évoquer une autre oeuvre futuriste lancée par James Cameron. Non il ne s'agit pas de la franchise Terminator (1984-) que nous avons déjà évoqué précédemment (voir Cuvée terminée), ni d'Avatar (2009). Entre Titanic (1997) et Avatar, James Cameron a fait quelques documentaires (Expedition : Bismarck, Les fantômes du Titanic et Aliens of the deep), mais a aussi été le créateur et producteur de la série Dark Angel (2000-2002), ainsi que le réalisateur du double-épisode final. Si Dark Angel n'a duré que deux saisons, elle avait marqué suffisamment les esprits pour faire les belles heures de la trilogie du samedi sur M6 et lui consacrer une cuvée dans la Cave de Borat paraissait plutôt évident. Pour entendre parler de Dark Angel pour la première fois, il faut revenir à la fin des 80's.

Dark Angel

De gauche à droite : Sketchy (Richard Gunn), Cynthia (Valarie Rae Miller), Alec (Jensen Ackles), Max (Jessica Alba) et Logan (Michael Weatherly).

James Cameron est alors auréolé des succès de Terminator et d'Aliens (1986) et a également scénarisé Rambo 2 (George Pan Cosmatos, 1985). Avant de se lancer dans la production chaotique d'Abyss (1989), le canadien fait quelques ébauches à partir de 1985. Il évoque l'idée d"une histoire se passant dans un futur proche, mais sans effets spéciaux." (qui deviendra Strange Days de Kathryn Bigelow), un film en costume qui ne se fera pas avec un homme qui camoufle ses activités aux yeux de tous, mais aussi Terminator 2, Titanic, une comédie à la Flic de Beverly Hills, "Time Vortex", "Wind Warriors" mettant en scène une aviatrice s'associant aux indigènes après s'être crashée en Amazonie ; et enfin trois pages qui serviront pour le pilote de Dark Angel (*). Après la sortie de Titanicil s'associe à Charles H Eglee (futur producteur de la série The Shield) dans l'optique de produire une série télévisée. Dark Angel devient alors leur projet commun.

DA 6

Charles H Eglee et James Cameron.

Si au premier abord Cameron n'est pas trop fan de Jessica Alba (surtout connue à l'époque pour être l'amie de Flipper le dauphin), il décide finalement avec Eglee de réécrire le personnage en fonction du jeu de l'actrice. Le pilote fut particulièrement cher (10 millions de dollars de budget), au point que les suivants ont souffert financièrement. Pour la seconde saison, les budgets étaient d'un peu plus d'1 million de dollars. La série passe également du mardi au vendredi, soit un jour qui ne fut jamais très bon par la suite pour la chaîne Fox (cf Fringe, Sarah Connor Chronicles etc). Au départ, il était question d'une troisième saison, sauf que malheureusement la Fox est revenue sur sa décision. La raison est que la chaîne ne voulait pas diffuser deux séries très chères durant la même saison. Le problème est que l'autre série fut Firefly (2002), soit l'un des plus gros fours télévisuels de l'année suivante. 

DA 2

Si Dark Angel avait perdu un peu de son audience durant la seconde saison, la Fox s'est mise une balle dans le pied en supprimant la série au vue de ce qui a suivi. Un vrai gâchis qu'il serait dommage de ne pas voir tant cette série est une des plus intéressantes des 2000's en terme de science-fiction. (attention spoilers) La série se déroule en 2019 et les USA sont encore sous le choc d'une attaque magnétique terroriste ayant détruit les systèmes électroniques du pays. L'économie s'est alors effondrée, laissant les USA dans un ensemble de bidonvilles. Il est assez intéressant de se dire que Dark Angel n'aurait probablement jamais pu voir le jour après le 11 septembre 2001 avec une telle base. La série a donc débuté au bon moment et met en place un aspect post-apocalyptique intéressant, où l'oppression policière est très présente et les contrôles multiples, ce qui n'est pas sans rappeler Strange Days (1995).

DA 8

Max (Alba) est une héroïne assez atypique, puisqu'elle est issue d'expériences génétiques dont le but était qu'elle devienne une arme redoutable. Sa relation avec le Veilleur aka Logan Cale (Michael Weatherly qui sera par la suite une des figures de la série NCIS) sera l'élément déclencheur de la série (elle vient le voler) et reviendra continuellement comme un enjeu (un virus empêche Max d'avoir des relations physiques avec Logan, ce qui rappelle les problèmes de Malicia dans les comics X Men). Le leitmotiv de la série est de montrer l'héroïne cherchant ses semblables (tantôt positifs, tantôt négatifs) et l'intrigue principale tourne autour de la lutte de l'héroïne contre ses créateurs, Manticore, un groupuscule militaire incarné durant un temps par le personnage de John Savage (The Deer Hunter).

DA 5

Des personnes qui ont fait naître des enfants par des mères-porteuses, qui sont ensuite entraînés pour développer leurs capacités. Max a ainsi des gênes de félins qui lui donnent une grande agilité et une meilleure vision. Ce qui n'empêche pas des effets secondaires. Sans compter que, outre les X5 autrement nommés "chimères" qu'elle recherche dans un premier temps, d'autres enfants ont vu le jour avant comme après et quand le site de Manticore sera attaqué, ces enfants vont également se déployer dans le coin. Les plus jeunes davantage endoctrinés en viendront à penser qu'ils sont indispensables à Manticore, qui au contraire cherche à les tuer pour pouvoir camoufler leurs dérives eugénistes. 

DA 3

De même, les "chimères" antérieures aux X5 sont souvent des mutants ou êtres différents à l'image de Joshua (Kevin Durand qui a le look pas si éloigné de celui de Ron Perlman dans la série La belle et la bête et qui se révèle particulièrement touchant). Il n'est d'ailleurs pas étonnant de voir un clin d'oeil aux comics Fantastic Four (1961-), puisque comme la Chose, Joshua tombe amoureux d'une jeune femme aveugle (Kandyse McClure). Même un personnage comme Alec (Jensen Ackles bien avant Supernatural) au départ très superficiel finit par devenir très attachant à mesure où l'on comprend ce que Manticore l'a obligé à faire. Cette partie de l'intrigue apparaissant uniquement dans la deuxième saison est certainement une des plus intéressantes de la série, car elle amène un discours sur la tolérance. 

DA 7

Comme d'autres avant elle pour s'attaquer à des pans entiers de la population, Manticore va faire de ceux qu'on appelle "les ratés" des ennemis publics grâce aux médias en attisant la haine sur eux. Le combat de Max n'est plus seulement de retrouver "sa famille", mais de la protéger d'une société qui a décidé qu'elle ne voulait pas d'eux. A l'image du patron de Max (JC MacKenzie) qui sera à la tête d'une milice contre les mutants. Ce qui fait de Dark Angel une série particulièrement intéressante et même osée pour une chaîne network tant ce qu'elle évoque de la société (même à travers un aspect futuriste et dystopique) est très virulent politiquement. De la même manière, même si des effets-spéciaux ont inévitablement vieilli, la série tient encore bien le choc. Mieux le double-épisode final réserve de sacrés moments de bravoure, Big Jim étant aux commandes.

DA 4

 

Du coup, le réalisateur se fait plaisir en faisant un assaut dans l'entreprise de coursiers où travaille Max comme en 1991, mais aussi en semblant faire allusion au cinéma asiatique. Ainsi, les nombreux ralentis font penser au cinéma de John Woo, quand la scène d'accouchement en plein affrontement semble faire allusion à une scène similaire dans Time and tide (Tsui Hark, 2000). Le seul réel problème de la série est qu'elle n'a pu avoir une fin décente. Si l'arc narratif semble plus ou moins fini, la fin trop ouverte et certaines choses laissées en suspens laissent un goût amer quant à l'annulation de la série. Le but d'une potentielle troisième saison était de montrer les ravages d'une comète qui aurait tuer une bonne partie de la population humaine des milliers d'années auparavant. Une culte avait été fait autour de cet événement en vue de préserver l'immunité génétique des membres. Un culte qui était vénéré par les membres de Manticore.

DA 10

 

Max était alors le moyen de survie de l'humanité face à l'arrivée d'une nouvelle comète, qui finalement ne tuera personne. Par ailleurs, le grand méchant de la seconde saison Ames White (Martin Cummins) finissait par être tué par Joshua (sachant que le premier a tué la petite-amie du second, le choix du tueur n'a rien d'étonnant). Des éléments finalement utilisés dans des romans de Max Allan Collins (2003) qui serviront de réelle conclusion à la série, même s'ils laissent certains en suspens là aussi (le personnage de Savage était finalement vivant et promettait à Max de retrouver sa mère). (fin des spoilers) Bien que sinistrement terminée, Dark Angel reste encore une des séries de science-fiction notables des 2000's et a permis à Jessica Alba de trouver son plus grand rôle. Pas de doute qu'un peu de Dark Angel a fini dans Alita Battle Angel. Allez à la prochaine ! 


* Propos et informations issus de James Cameron : L'odyssée d'un cinéaste (David Fakrikian, 2017).