13 ans et Ciné Borat est toujours là, d'une manière ou d'une autre, entrant ainsi dans l'adolescence. Les chroniques sont plus rares ici, mais le blog vit un peu partout. Par ma présence sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Senscritique). En étant invité à des émissions ou à des podcasts, histoire de discuter avec des gens que j'apprécie sur des sujets divers et variés. Mais surtout par les vidéos. Ces dernières prennent du temps comme vous le savez (en plus du boulot), mais elles me permettent de m'exprimer d'une autre manière qu'à l'écrit et je commence à trouver cela de plus en plus épanouissant. Je supporte de plus en plus ma voix, ce qui n'est pas une mince affaire puisqu'en phase de montage, je dois m'écouter inlassablement. Les projets sont de plus en plus ambitieux avec des sujets plus coriaces que d'autres. J'ai plus de facilité avec le montage et je sais désormais faire des rip, ce qui me permet de vous montrer des bonus directement issues de mes DVD.

mUPPETS

 

Il en est de même pour les extraits de films qui m'aident grandement à illustrer mes propos, plutôt que de me montrer systématiquement en facecam. Il y a toujours quelques ratés comme des rushes trop rapidement coupés, mais il m'arrive parfois de compenser cela via des images bien placées. Du coup, évoquons les projets qui arriveront dans les prochains mois. Il y a bien évidemment la Spéciale Noël que je vais commencer à préparer. Le sujet de 2022 sera les Muppets de Jim Henson et particulièrement leurs aventures cinématographiques. Un beau chantier qui devrait me tenir en éveil jusqu'à Noël, donc pas de vidéo avant. En même temps, la dernière vidéo est suffisamment longue pour tenir avant l'arrivée du Papa Borat. Le premier projet que je compte concrétiser en 2023 sera une chronique autour de Driven (Renny Harlin, 2001).

Stallone

 

Un film que je regarde régulièrement depuis mes jeunes années et qui semble contenir plusieurs films en un seul (les scènes coupées et les plans inédits des bandes-annonces confirment cela). Avec de la chance, la vidéo sera prête pour le début de la saison de Formule 1. Il y aura un nouvel opus de Disney Les années 2000, cette fois-ci consacré à Atlantide l'empire perdu (Wise, Trousdale, 2001) et à La planète au trésor (Clements, Musker, 2002). Deux odyssées de science-fiction ayant subi un sacré bide commercial et qu'il est temps de remettre en lumière avec leurs qualités et leurs défauts. Deux projets me tiennent ensuite à coeur, mais je ne sais pas quand je pourrai les concrétiser (2023 ou 2024). Le premier tourne autour des projets DC non-concrétisés entre Batman et Robin (Joel Schumacher, 1997) et Man of steel (Zack Snyder, 2013). J'ai déjà parlé des cas autour de Superman dans la dernière vidéo, donc il se peut que je les évoque peu ou rapidement, d'autant plus qu'il y en a bien d'autres à raconter longuement, que ce soit "Plastic Man" par les Wachowski ou "Wonder Woman" de Joss Whedon.

Plastic

L'occasion d'évoquer le long chemin de DC vers son Extended Universe, lui-même étant en perdition depuis 2017. Le second sera sur un sujet similaire, à savoir les projets maudits de Christophe Gans. Si tout va bien, le réalisateur français reviendra coup sur coup avec deux films : un nouveau film Silent Hill et une adaptation de Project Zero (2001). Le souci étant que le réalisateur du Pacte des loups a tendance à avoir une poisse délirante, preuve en est l'arrêt soudain de son "Corto Maltese" à quelques semaines du tournage. Le fait de savoir qu'il commencera à tourner pourrait me donner envie de lancer la production de la vidéo, d'autant plus que ses projets sortent de l'ordinaire et ont souvent été arrêté dans des circonstances improbables. Avec de la chance, je risque d'enfin concrétiser la petite vidéo autour des épisodes de séries fantastico-horrifiques réalisés par Robert Zemeckis pour l'Halloween de l'an prochain (cela sera parfaitement dans l'ambiance).

Gans

 

Depuis quelques temps, il me trotte également dans la tête de parler du cas Osmosis Jones (2000), film totalement méconnu mais qui s'avère assez ludique en le découvrant à notre époque covidée. En tous cas, voilà pour les projets qui arriveront l'an prochain ou en 2024, certains étant plus sûrs que d'autres. Le blog continuera de vivre à sa manière et comme souvent, il est toujours là lorsque j'ai envie d'écrire des articles spécifiques. Made in France reviendra également avec des films récents comme d'un autre temps, juste que l'enchaînement de vidéos m'a contraint à freiner un peu l'écriture de ces chroniques. Sans compter d'autres sujets. Comme chaque année, je remercie les fidèles lecteurs comme Titi, Ideyvonne, Princecranoir et ceux qui passent occasionnellement sans laisser de commentaires. Ciné Borat c'est 38 528 commentaires, 3901 articles, plus d'1 379 705 visiteurs depuis désormais 13 ans, 408 abonnés sur Tontube, ainsi que 25 140 vues depuis mai 2018. On se dit bien évidemment à l'année prochaine et merci à tous pour votre fidélité !