04 mars 2016

Cuvée Bis #4

Les Nuis du Bis rythment chaque mois le cinéma La Scala et la Cave de Borat y revient régulièrement au terme de cuvées bien senties. Votre cher Borat n'avait pu assister aux deux dernières au cours desquels furent projetés Panic sur Florida Beach de Joe Dante (1993), The wicker man de Robin Hardy (1973), Frankenstein de James Whale (1931), Psychose d'Alfred Hitchcock (1960) et La nuit des morts-vivants de George Romero (1968). A cause de la fatigue des fêtes de noël et du Festival de Gerardmer surtout. Avant d'évoquer l'édition... [Lire la suite]

21 février 2016

Cuvée vosgienne #2

Après la cuvée pour les Valentin et les Valentine qui se respectent (les célibataires je ne vous oublie pas), reprenons là où la Cave de Borat s'était arrêtée dans le voyage de Borat à Gérardmer. Après une courte nuit (moins de trois heures de sommeil, vu que nous sommes rentrés vers 6 heures du matin de la Nuit décalée), nous voilà à 11h30 pour la compétition des courts-métrages. La première séance étant pleine, nous nous sommes rabattus sur celle du 31 janvier. De quoi voir que le cinéma de genre a de belles ressources en... [Lire la suite]
14 février 2016

Cuvée Jukebox Valentine

Saint Valentin, 14 février. Toujours la même date fatidique pour votre cher Borat. A la fois un coup bas pour son monumental célibat, mais aussi une fierté, car c'est le troisième anniversaire de la Cave de Borat. Rubrique hebdomadaire faisant les joies de ses chers lecteurs et de son rédacteur, jamais avare en sujets toujours plus improbables et gargantuesques. Comme chaque année, l'anniversaire tombe au moment de la Saint Valentin, alors votre cher Borat se démène pour trouver un sujet évocateur. Après vous avoir fait manger de la... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2016

Cuvée vosgienne #1

Après plusieurs cuvées en hommage aux morts, il était temps pour la Cave de Borat de relever un peu la tête. Le week-end dernier, votre cher Borat a assisté à un événement local et pas n'importe lequel: le Festival de Gérardmer ! Un projet qui germait depuis un an avec mes amis. L'occasion aussi d'un sacré road-trip auquel il ne manquait qu'un peu de Steppenwolf pour cet appel à la nature. Evidemment, nous n'avons pu assister aux cinq jours de festival, comparé à ce que l'on croit, les étudiants vont quand même en cours (ce qui ne les... [Lire la suite]
27 janvier 2016

Cuvée Clay, Bill Clay

Il y a des acteurs que l'on reconnaît très facilement: un visage, une voix et des rôles dont on se souvient encore et toujours. Alan Rickman faisait partie de cette catégorie d'acteurs indispensables. Il pouvait être dans le plus mauvais des films, il s'en sortait toujours. Parti la même semaine que le Dieu Bowie, il était bien nécessaire que la Cave de Borat lui rende un hommage digne de ce nom. La première rencontre entre Alan Rickman et moi fut avec Harry Potter à l'école des sorciers (Chris Columbus, 2001). Un second-rôle... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 janvier 2016

Cuvée Dieu Bowie

Décidément le mois de janvier est bien meurtrier pour ce qui est des célébrités. Une tristesse marquée notamment par les noms qui partent. Pour cette troisième cuvée mortuaire de cette année 2016, la Cave de Borat va s'intéresser au Dieu Bowie. On le croyait éternel et le choc fut total. Comme un réveil qui vous donne une sacrée gueule de bois et vous fait déprimer pendant le reste de la journée, la semaine, voire le mois si cela continue. David Bowie était une icône, le genre dont on reconnaît automatiquement le timbre... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 janvier 2016

Cuvée râleuse mais amusante

Décidément l'année commence bien mal, puisque la Cave de Borat en est déjà à son second hommage en trois cuvées millésime 2016. Deuxième sur quatre en prévision (quand je mettais "sous réserve" dans la précédente cuvée, ce n'était pas pour rien) et si cela continue, la Cave va devenir la Nécro de Borat. Enfin bon, commençons la cuvée autour d'un de nos monstres sacrés, Michel Galabru. Parler d'un acteur pareil est toujours difficile, car il y a à boire et à manger. Avec des rôles à foison que l'on ne compte plus tellement c'est... [Lire la suite]
10 janvier 2016

Cuvée tantôt chasseuse, tantôt chanteuse

A peine l'année commencée, il faut déjà écrire des cuvées-hommages à ceux qui partent. La Cave de Borat risque fort de donner une double ration, voire triple (sous réserve -NDB) de nécrologies en ce mois de janvier 2016. Alors allons-y, alonso! Certains s'étonneront fortement du contenu de cette cuvée, certainement car ils ne s'y attendent pas, au risque d'être les premiers surpris. Surtout que vous connaissez votre cher Borat pour avoir un coeur de rockeur pleurant sur des bandes-originales, avant de se déhancher sur du disco ou de... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2016

Cuvée Politiquement Correcte

Avant de commencer cette nouvelle cuvée après une semaine d'absence, il est temps pour votre cher Borat de vous souhaiter... UNE BONNE ANNÉE! Après ce petit intermède musical qui vous permet de bien commencer l'année (et aussi parce que Kool and the gang c'est génial), nous pouvons dorénavant commencer la première cuvée de 2016 en ce 1er janvier fort symbolique! Comme l'an dernier en cette période hivernale, nous allons faire honneur à la ville du Colorado la plus connue dans le monde, la divine South Park. La dix-huitième saison... [Lire la suite]
20 décembre 2015

Cuvée Faucon laser

Après avoir longuement évoqué son géniteur prolifique, il est grand temps pour la Cave de Borat de revenir sur la saga Star Wars. Mon premier contact avec Star Wars fut avec des tickets à gratter de la Française des jeux lors de la sortie de La menace fantôme (1999). En effet, des jeux avaient été faits à l'occasion de la sortie du film tout comme pour un certain archéologue. De même, lors d'un voyage en République Tchèque au cours du mois d'avril 2000, j'avais pu observer quelques publicités pour la VHS du film (de souvenir, il y... [Lire la suite]