27 janvier 2016

Cuvée Clay, Bill Clay

Il y a des acteurs que l'on reconnaît très facilement: un visage, une voix et des rôles dont on se souvient encore et toujours. Alan Rickman faisait partie de cette catégorie d'acteurs indispensables. Il pouvait être dans le plus mauvais des films, il s'en sortait toujours. Parti la même semaine que le Dieu Bowie, il était bien nécessaire que la Cave de Borat lui rende un hommage digne de ce nom. La première rencontre entre Alan Rickman et moi fut avec Harry Potter à l'école des sorciers (Chris Columbus, 2001). Un second-rôle... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 janvier 2016

Cuvée Dieu Bowie

Décidément le mois de janvier est bien meurtrier pour ce qui est des célébrités. Une tristesse marquée notamment par les noms qui partent. Pour cette troisième cuvée mortuaire de cette année 2016, la Cave de Borat va s'intéresser au Dieu Bowie. On le croyait éternel et le choc fut total. Comme un réveil qui vous donne une sacrée gueule de bois et vous fait déprimer pendant le reste de la journée, la semaine, voire le mois si cela continue. David Bowie était une icône, le genre dont on reconnaît automatiquement le timbre... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 janvier 2016

Cuvée râleuse mais amusante

Décidément l'année commence bien mal, puisque la Cave de Borat en est déjà à son second hommage en trois cuvées millésime 2016. Deuxième sur quatre en prévision (quand je mettais "sous réserve" dans la précédente cuvée, ce n'était pas pour rien) et si cela continue, la Cave va devenir la Nécro de Borat. Enfin bon, commençons la cuvée autour d'un de nos monstres sacrés, Michel Galabru. Parler d'un acteur pareil est toujours difficile, car il y a à boire et à manger. Avec des rôles à foison que l'on ne compte plus tellement c'est... [Lire la suite]
10 janvier 2016

Cuvée tantôt chasseuse, tantôt chanteuse

A peine l'année commencée, il faut déjà écrire des cuvées-hommages à ceux qui partent. La Cave de Borat risque fort de donner une double ration, voire triple (sous réserve -NDB) de nécrologies en ce mois de janvier 2016. Alors allons-y, alonso! Certains s'étonneront fortement du contenu de cette cuvée, certainement car ils ne s'y attendent pas, au risque d'être les premiers surpris. Surtout que vous connaissez votre cher Borat pour avoir un coeur de rockeur pleurant sur des bandes-originales, avant de se déhancher sur du disco ou de... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 janvier 2016

Cuvée Politiquement Correcte

Avant de commencer cette nouvelle cuvée après une semaine d'absence, il est temps pour votre cher Borat de vous souhaiter... UNE BONNE ANNÉE! Après ce petit intermède musical qui vous permet de bien commencer l'année (et aussi parce que Kool and the gang c'est génial), nous pouvons dorénavant commencer la première cuvée de 2016 en ce 1er janvier fort symbolique! Comme l'an dernier en cette période hivernale, nous allons faire honneur à la ville du Colorado la plus connue dans le monde, la divine South Park. La dix-huitième saison... [Lire la suite]
20 décembre 2015

Cuvée Faucon laser

Après avoir longuement évoqué son géniteur prolifique, il est grand temps pour la Cave de Borat de revenir sur la saga Star Wars. Mon premier contact avec Star Wars fut avec des tickets à gratter de la Française des jeux lors de la sortie de La menace fantôme (1999). En effet, des jeux avaient été faits à l'occasion de la sortie du film tout comme pour un certain archéologue. De même, lors d'un voyage en République Tchèque au cours du mois d'avril 2000, j'avais pu observer quelques publicités pour la VHS du film (de souvenir, il y... [Lire la suite]

13 décembre 2015

Cuvée in bed with Tonton George

Avant de s'attaquer à Star Wars la semaine prochaine, la Cave de Borat tenait à revenir en profondeur sur la filmographie grandiloquente de son géniteur. On caricature très souvent George Lucas à la Guerre des étoiles et à un archélologue amateur de chapeau et de fouet, mais ce serait oublier ses deux premières réalisations tout comme des films où il a été impliqué. Sur ce point, l'ami George a été plus prolifique en tant que producteur et scénariste, engendrant parfois des productions dont il se serait bien passé (notamment des... [Lire la suite]
02 décembre 2015

Cuvée double-zéro #2

Après avoir écumé les années remplies de Connery, Lazemby et autres Roger, la Cave de Borat termine son petit périple au sein des missions du double-zéro sept. Prêt pour une dernière opération? Go! (attention spoilers) La période Dalton-Brosnan (1987-2002) : Deux films à tuer Autant être clair: si votre cher Borat doit retenir quelque chose de cette période de six films et s'étalant sur quinze ans, il n'y en aurait que deux. Mais à la différence de l'époque Roger Moore, ce n'est pas la faute de leurs acteurs, mais des films... [Lire la suite]
29 novembre 2015

Cuvée double-zéro #1

Après être revenu du futur (ou est-ce du passé dans une réalité parallèle? Seul Doc Brown peut nous le dire), la Cave de Borat va s'attaquer à la saga marquée des chiffres 0 et 7. L'air de rien, James Bond en est à sa vingt-quatrième mission en cinquante-deux ans d'existence cinématographique et ce n'est logiquement pas prêt de s'arrêter. Si Daniel Craig n'en est (pour l'instant, sauf changement de contrat) à une mission de la fin, le personnage risque de perdurer encore longtemps. La saga 007 est en soi un bijou car elle a réussi à... [Lire la suite]
08 novembre 2015

Cuvée back to 2015

Avant de commencer cette nouvelle cuvée de la Cave de Borat, il est bon de regarder le compteur.  VOUS ÊTES PLUS DE 901 176 VISITEURS SUR CINÉ BORAT! Je vous remercie donc chers lecteurs de rester encore fidèles après six ans de bons et loyaux services! Passons maintenant aux choses sérieuses (enfin pas trop, souvenez-vous vous êtes dans la Cave de Borat, lieu de débauche s'il en est dans la blogosphère). Vous en avez entendu parler partout le mois dernier: Marty McFly est enfin arrivé en 2015 et par la même occasion,... [Lire la suite]