09 février 2014

Le brouillon de Poltergeist

genre: épouvante, horreurannée: 1972durée: 1h15 l'histoire: En Pennsylvanie, la vie d'un couple se retrouve brisée à cause d'un fantôme semant la panique.            La critique d'Alice In Oliver: Attention à ne pas confondre La Chose-Something Evil, réalisé par Steven Spielberg en 1972, avec La Chose d'un autre monde de Christian Nyby ou encore avec The Thing (donc "La Chose" en français) de John Carpenter. La Chose-Something... [Lire la suite]

03 juin 2013

Le fantôme de Richard Dreyfuss est de retour

genre: fantastiqueannée: 1989durée: 2 heures l'histoire: Peter Sandich, pompier de l'air décédé dans un accident d'avion, continue, au-delà de la mort, à suivre l'apprentissage d'une jeune recrue tout en restant proche de sa fiancée. La critique d'Alice In Oliver: Et non, comme nous l'avons déjà plusieurs fois signalé sur ce blog, Steven Spielberg n'a pas réalisé que des bons films.L'air de rien, le cinéaste a aussi son lot de casseroles parmi lesquelles on trouve Hook ou la revanche du Capitaine Crochet, Le Terminal ou encore... [Lire la suite]
25 mai 2013

Tueurs nés selon Spielberg

Une femme fait sortir illégalement son mari de prison pour aller reprendre leur enfant, donné à une famille par les services sociaux... Alors qu'il préside actuellement le Festival de Cannes (pour un résultat qui, je l'espère, sortira des sentiers battus), revenons sur le premier film pour le cinéma de l'ami Steven Spielberg, Sugarland Express. Dernière pièce de sa filmographie que je n'avais pas vu et grâce au président Spielberg, j'ai pu le voir sur Arte en mode diffusion de films cannois (donc encore une fois merci Arte!). Car... [Lire la suite]
09 février 2013

L'esclavage, monsieur, c'est fini

1864. Abraham Lincoln, seizième président des Etats-Unis, décide d'abolir l'esclavage en faisant voter le treizième ammendement de la constitution... Chez Steven Spielberg, il y a des films qui mettent plusieurs années à se faire. Pour Tintin, il a fallu vingt-sept ans ans pour qu'il trouve un bon script et le bon visuel pour rendre hommage à Hergé. Pour La liste de Schindler, il envisageait dès 1981 de le faire mais ne se sentait pas près et proposa à plusieurs cinéastes (Roman Polanski qui préfèra faire Le pianiste, Martin... [Lire la suite]
23 décembre 2012

Ils débarquent enfin sur la Terre

genre: science fiction année: 1977durée: 2h15 l'histoire: Des faits étranges se produisent un peu partout dans le monde: des avions qui avaient disparu durant la Seconde Guerre Mondiale sont retrouvés au Mexique et un cargo est découvert dans le désert de Gobi. Dans l'Indiana, Roy Neary voit une soucoupe volante passer au-dessus de sa voiture. La critique d'Alice In Oliver: Steven Spielberg est passionné par les OVNIS, persuadé qu'une autre forme de vie se trouve quelque part dans l'univers.Rencontres du Troisième Type, réalisé... [Lire la suite]
16 novembre 2012

Esclaves malgré eux

1839. Un cargo espagnol, l'Amistad, vogue vers l'Amérique bourré d'esclaves venant d'Afrique. Ces derniers tuent la plupart des passagers, mais se font pièger par deux des espagnols restants. Une longue bataille ethique et juridique commence... Voilà venir l'un des films les plus critiqués de l'ami Steven Spielberg. Amistad est son premier film sponsorisé Dreamworks et également le premier qu'il tourne durant l'année 1997 (suivront la suite de Jurassic Park et Il faut sauver le soldat Ryan). Pour cela, Spielby sort les gros moyens... [Lire la suite]

14 novembre 2012

Spielberg en plein travaux de rêve et de télévision

Pour finir avec la retrospective de Steven Spielberg, abordons son second studio Dreamworks, ainsi que ses engagements télévisés. Dreamworks: Spielberg se fait plaisir mais pas trop Premiers succès remarqués. Juste après La liste de Schindler, Steven Spielberg décide de créer un studio beaucoup plus imposant, Amblin ayant toujours eu ses bureaux bloqués à Universal. Avec Jeffrey Katzemberg venant de chez Disney (encore un!) et David Geffen du monde de la musique, il crée en 1994 Dreamworks SKG. Si la musique ne marchera pas,... [Lire la suite]
13 novembre 2012

Spielberg producteur et découvreur de talents

Steven Spielberg a marqué au fer rouge ces quarante dernières années par ses réalisations, mais également ses productions. Interessons nous à son premier studio Amblin et ses collaborateurs fétiches. Les débuts d'Amblin: Spielberg se met à la production Steven Spielberg producteur cela commence à partir de la fin des années 70. Dans la mouvance de 1941, Spielby produit les premières oeuvres de Robert Zemeckis, où l'on peut voir Nancy Allen futur Marion Ravenwood des Aventuriers de l'arche perdue et Dick Miller, l'acteur fétiche... [Lire la suite]
12 novembre 2012

Steven en eaux parfois troubles

Une fois consacré, voici venir les années 2000 de la filmographie de Steven Spielberg. AI: l'héritage de Kubrick Stanley Kubrick et Steven Spielberg se connaissaient déjà avant AI. Le premier avait volontairement arrêté son Aryan Paper en lisant le scénario de La liste de Schindler. Le second avait étonné le premier avec ET l'extraterrestre et Jurassic Park de par leurs évolutions technologiques. En sachant qu'ils avaient tout les deux collaborés avec Douglas Trumbull l'un sur 2001, l'autre sur Rencontres du troisième type. Ils... [Lire la suite]
11 novembre 2012

La consécration de Steven

Après la prolifique décennie 80, continuons la retrospective du créateur d'ET avec la décennie 1990-99. Un retour décevant En 1990, Steven Spielberg se met au remake avec Always, reprise d'Un nommé Joe de Victor Fleming, la même année où il produit celui des Nerfs à vif pour Martin Scorsese. Soit l'histoire de Pete un pompier de l'air mourrant dans un accident et aidant un jeune loup à draguer sa veuve! Un film culte pour Spielby qui compte bien concrétiser son désir de revenir à un film plus simple. Il embarque une nouvelle fois... [Lire la suite]