12 septembre 2013

Une oeuvre à la fois lyrique, trash et mélancolique

genre: inclassable, horreur, gore, trash (interdit aux - 18 ans)Année: 2009durée: 2h40 l'histoire: Bienvenue à la garden party de deux amis (dont l'un est en phase terminale) qui décident de profiter (et d'abuser) une dernière fois des plaisirs de la vie en ayant attiré quelques jolies victimes avec eux. La critique d'Alice In Oliver: Sur ce blog, nous avons chroniqué de nombreux films chocs, trashs, horribles, extrêmes, inclassables et malsains. Indéniablement, Melancholie Der Engel, réalisé par Marian... [Lire la suite]

12 septembre 2013

Deux fois plus cons, deux fois plus vulgaires, deux fois plus nazes

Marcus Burnett et Mike Lowrey sont sur une affaire où un baron de la drogue cubain est impliqué... Voilà encore une fois le cas typique du film adoré durant l'enfance et l'adolescence (vous le remarquerez notamment lors de l'utilisation spectaculaire de répliques gravées dans ma mémoire) et vous sortant par les trous de nez de nos jours. En 2003, Michael Bay réalise sa première suite avec Bad Boys 2. Au casting initial, on rajoute Jordi Molla (pas réputé pour se fourrer dans de bons projets et dans Riddick, il devrait passer... [Lire la suite]
11 septembre 2013

Marcel Pagnol règle ses comptes

genre: comédie dramatiqueAnnée: 1937durée: 2h40 l'histoire: Dans un petit village, Irénée et Casimir travaillent dans l'épicerie de leur oncle. Alors que Casimir se consacre à son travail, Irénée n'a qu'une seule idée en tête: celle de devenir la prochaine vedette de cinéma. L'opportunité de réaliser son rêve se présente lorsqu'une équipe de répérage arrive dans leur village. Irénée profite alors de la situation pour leur faire part de son ambition. Amusée par tant de naïveté, l'équipe lui fait signer un faux... [Lire la suite]
11 septembre 2013

Bad Boys ou comment passer de Bob Marley à Michael Bay

Marcus Bernett et Mike Lowrey sont sur une affaire de vol de drogues dans les locaux de la TNT, commençant à aligner les cadavres autour...  Ceci est censé être d'après une scène du film mais là c'est juste une photo promo preuve en est avec la gueule de bulldog de Lawrence, l'immobilisme de Tea Leoni et les tropiques derrière alors que ce passage se situe dans un aéroport! En 1995, le public découvre deux tocards (désolé de faire dans le radical) sentant bon l'eau de javelle mal débouchée et le navet bien tassé. A ma gauche,... [Lire la suite]
10 septembre 2013

Il était une fois Shrek

Shrek est un ogre vivant dans un marais. Mais Lord Farquaad débarasse toutes les créatures de contes, dans son domicile. Faché, il va le voir et doit libérer une princesse, afin de retrouver son "chez lui"... En 2001, Dreamworks produisait l'un de ses plus gros succès (484 millions de $ dans le monde) et premier volet d'une saga très lucrative, Shrek. Réalisé par Andrew Adamson (futur réalisateur des navets de Narnia) et Vicky Jenson; et d'après un roman de William Steig, ce film d'animation est une vraie satire du conte et dans un... [Lire la suite]
10 septembre 2013

Cuvée mensuelle

Après avoir longuement parlé de mes années cinéma et télé, il était temps de parler un peu des revues cinématographiques qui ont marqué l'enfance et surtout l'adolescence. Parce que la cinéphilie se perpétue aussi sur le papier. Pour beaucoup de lecteurs de plus de vingt ans (je vise certains camarades comme Olivier, Nicos ou même l'ami Gerard), ce fut Mad Movies, Starfix ou Les cahiers du cinéma (c'est selon). En ce qui me concerne, cela commença à le regretté Ciné Live ou tout du moins sous sa forme initiale, bien en avant le... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

09 septembre 2013

Les arcanes du pouvoirs

genre: thriller, policierAnnée: 1979durée: 2h05 l'histoire: Un riche homme d'affaires qui détient en sa possession les noms de plusieurs sociétés secrètes engage à son service un agent d'Interpol. La critique d'Alice In Oliver: On ne présente plus Henri Verneuil à qui l'on doit plusieurs grands classiques du cinéma français. Au hasard, nous citerons La Vache et le prisonnier, Peur sur la Ville ou encore Le Clan des Siciliens. En 1979, Henri Verneuil signe à nouveau un thriller... [Lire la suite]
09 septembre 2013

Les nord-coréens attaquent, les ricains dézinguent

Les nord-coréens décident d'attaquer les Etats-Unis mais une bande de jeunes va les contrecarrer...  Vous remarquerez que la plupart des acteurs ont le cou allongé, synonyme probable de l'ami Photoshop, avec les têtes des amigos semblant avoir été rajouté, preuve en est avec Josh Peck et Adrianne Palicki. Ces derniers temps, vous aurez remarqué que l'ami Borat se veut très satisfait de son été des blockbusters et qu'il a vu les principales sorties (sauf Percy Jackson 2 et Les schtroumpfs 2 faut pas déconner non plus). Mais il a... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Le retour de Santiago Munez

genre: sportAnnée: 2006durée: 1h50 l'histoire: Grâce à un don exceptionnel pour le football, Santiago Munez est passé des bas quartiers de Los Angeles au club mythique de Newcastle United. 18 mois plus tard, alors qu'il est fiancé à Roz, son rêve de devenir une des plus grandes stars du football se réalise : il est transféré au Real Madrid. Il se retrouve dans l'équipe de Beckham, Zidane et Raul, et joue à leurs côtés. Le jeune homme découvre la gloire et l'argent, mais tout cela menace son équilibre... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Robocop revient avec une combinaison en caoutchouc

Beaucoup avoueront toujours que je suis de mauvaise fois, que je fais parfois des critiques de trois plombes à propos de navets et non forcément sur des chefs d'oeuvre comme La soif du mal, ou alors que je fais je-ne-sais-combien-de-lignes sur un film qui n'est même pas encore sorti, mais parfois mes loulous, ça fait du bien! Surtout si cela peut vous éviter de tomber sur un gros navet, senor Borat est là pour vous sauver de la nanardise, quitte à m'y prendre des mois à l'avance. Car aujourd'hui on va parler de Robocop. Non pas le... [Lire la suite]