05 février 2017

Le massacre du dimanche

Chaque dimanche est une épreuve pour les Sharks. Une véritable déchéance pour ce club de football américain où se rajoute les problèmes d'égos entre joueurs mais aussi du staff... Cinéaste en demi-teinte depuis plusieurs années (on mettra toutefois en avant le mal aimé Alexandre), Oliver Stone a toutefois une belle carrière derrière lui. Ce qui restera certainement son dernier chef d'oeuvre (à l'heure actuelle en tous cas) est L'enfer du dimanche (1999). Un film particulier car le réalisateur a eu énormément de problèmes à le... [Lire la suite]

20 novembre 2013

Il suffit d'une erreur pour que tout dérape...

Un avocat impliqué dans du trafic de drogue va vite comprendre qu'il s'est fourré dans un engrenage mortel... Avec Ridley Scott, on ne sait jamais où il va se fourrer. Après le ratage plus ou moins évident que fut la soi-disante prequelle d'Alien, le voici en train de collaborer avec l'auteur de No country for old men et La route, Cormac McCarthy. Rajoutez à cela un casting alignant Michael Fassbender, Javier Bardem, Cameron Diaz, Brad Pitt, Penelope Cruz, Natalie Dormer, Rosie Perez, John Leguizamo, Edgar Ramirez, Bruno Ganz,... [Lire la suite]
24 juillet 2013

Danny Boyle chez Max Pécas

genre: comédieannée: 2001durée: 1h40 l'histoire: Robert vient d'être licencié, sa petite amie le quitte et de surcroît personne ne veut croire au roman qu'il veut écrire. Alors, pour se détendre, il enlève la fille de son patron et part en cavale avec elle sur les bras.                La critique d'Alice In Oliver: Curieux que Danny Boyle, réalisateur (entre autres) de Petits Meutres entre Amis, Trainspotting ou encore de 28 Jours plus Tard, soit... [Lire la suite]
12 juillet 2012

Encore une grognasse à la recherche du princesse charmant !

genre: comédieannée: 2002durée: 1h25 l'histoire: Trois colocataires à San Francisco. Jane se remet difficilement de ses déboires sentimentaux. Ses deux amies décident de l'emmener se changer les idées en boîte de nuit. Jane y fait la connaissance de Peter, dont elle tombe amoureuse. Malheureusement, ce dernier part précipitemment. C'est le début d'une folle poursuite. la critique d'Alice In Oliver: Dans les années 2000, la vague Bridget Jones débarque au cinéma. Plus que jamais, la comédie sentimentale et romantique connaît une... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:38 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 février 2012

Erreur de mariage

genre: comédieannée: 2008durée: 1h40 l'histoire: Joy ne va pas bien: son petit ami vient de la quitter. De son côté, Jack a perdu son emploi. Ils ne se connaissent pas mais lors d'une nuit mouvementée à Las Vegas, ils se laissent aller sans retenue. Le lendemain, ils se réveillent mari et femme. la critique d'Alice In Oliver: Finalement, il n'est pas très difficile de réaliser une comédie qui rapporte du pognon. Pour cela, pas besoin de se fouler le derche.Il suffit juste de réunir deux acteurs connus de tous et spécialisés dans... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 novembre 2011

Une expérience unique et psychanalytique

Genre: inclassable, fantastiqueannée: 1999durée: 1H50 L'histoire: Craig Schwartz est marionnettiste de rue, mais ne parvient pas à vivre de son art. Devant ses difficultés financières, le jeune homme trouve un emploi au 7ème étage du building de l'entreprise Lester. Là-bas, il découvre une porte dérobée et l'emprunte. Celle-ci le conduit pour 15 minutes à l'intérieur de John Malkovich. La critique d'Alice In Oliver: Comment expliquer cette curiosité du cinéma? Un vrai film de barges! Dans le genre taré, dans la peau de John... [Lire la suite]

03 août 2011

Elle boit, elle fume et vocifère

genre: comédieannée: 2011durée: 1h35 l'histoire: Elizabeth Hasley n'est vraiment pas faite pour enseigner. Elle boit, elle fume n'importe quoi et ne pense qu'à une chose: se marier pour quitter son job au collège. Lorsque son fiancée la plaque, elle se met en tête d'épouser un jeune professeur aussi riche que séduisant. la critique d'Alice In Oliver: Cameron Diaz reste vraiment une actrice inégale. En vérité, l'interprète doit surtout son succès à la comédie. Cameron Diaz revient donc dans Bad Teacher, réalisé par Jake... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 13:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 janvier 2011

Pour faire régner la loi, autant se faire passer pour l'ennemi

Le grand journaliste Jack Reid vient de mourir et son fils Britt va devoir reprendre le flambeau. Branleur invétéré, le jeune homme, en compagnie de Kato, un employé de son père, décide de combattre le crime, sous le nom du Frelon Vert... Si je vous dis Le Frelon Vert, vous pensez évidemment au défunt Bruce Lee, incarnant Kato. Ou comment le sidekick a pris le pas sur le héros, un certain Britt Reid (évitons les jeux de mots s'il vous plaît). Une série des années 60, qui n'aura pas duré longtemps (une saison faute d'audience), mais... [Lire la suite]
17 août 2010

On ne me suit pas,sinon je me flingue et je la bute

Roy Miller est un agent secret un peu barjo sur les bords. June revient chez elle, après avoir été chercher des matériaux. Ces 2 là vont être réuni improbablement, dans un avion. Ce dernier contient tout un tas de tueur, que Roy n'hésitera pas à dézinguer. Le début d'une aventure rocambolesque... Tout le monde le sait: depuis quelques années, Tom Cruise est au fond du gouffre. A part Tonnerre sous les tropiques, aucun succès en vue. Et ce n'est pas le récent Night and day qui va changer les choses, le film ayant fait un bide aux... [Lire la suite]
23 juin 2010

Kato est de retour

En s'attaquant au Frelon vert, adaptation de la série TV éponyme des années 60, qui a révélé Bruce Lee; Michel Gondry a eu plusieurs problèmes. D'abord, des rumeurs disant des mésentantes entre lui et Sony. Ce qui fut démanti par les 2 intéréssés. Puis les disistements de Stephen Chow (initiateur du projet et devant incarné Kato) et Nicolas Cage (le méchant); sans compter l'emploi du temps aménagé pour Cameron Diaz (occupé également sur Knight and day de James Mangold); et enfin l'arrivée tardive de la 3D. Ce sera donc pas de la... [Lire la suite]