15 juin 2018

Nuit dans les recoins du corps humain

Après un petit temps d'absence, revoici Bis on Thionville la rubrique qui se consacre aux films diffusés durant les Nuits du bis du cinéma la Scala. Le principe est le même que pour ces soirées : deux films par chronique et avec pour principe d'avoir été projeté lors des Nuits du bis. Soit des films diffusés le même soir, soit des films de différentes soirées qui peuvent avoir des choses en commun. C'est encore le cas aujourd'hui puisque nous allons parler de deux films où le corps est au centre de l'attention. Commençons donc avec... [Lire la suite]

18 avril 2018

Genre made in France

On évoque souvent l'expression "cinéma de genre" en France pour qualifier des films tenant du fantastique, de l'horreur, de la science-fiction ou même de l'action. Depuis 1999, la France essaye bien de trouver un nouveau souffle dedans (car rappelons-le aux plus jeunes, ce type de films a été longtemps très présent dans le paysage cinématographique français), mais se retrouve souvent avec des restrictions. Budgétaires d'abord, car les chaînes de télévision ne veulent pas miser sur des films qu'elles ne mettront pas en prime-time,... [Lire la suite]
31 décembre 2016

Tell me 2017, do you bleed?

Avant de passer le nouvel an, certains le verre à la main, d'autres la tête dans la bassine (les deux en même temps marchent aussi, croyez votre cher Borat sur parole), il était temps de faire le bilan cinématographique de l'année. Avant cela, faisons un petit hommage à ceux qui nous ont quitté cette année qu'ils soient liés au cinéma ou non: Vilmos Zgismond, Michel Delpech, Michel Galabru, Yves Vincent, David Bowie, David Margulies, Alan Rickman, Franco Citti, Ettore Scola, Maurice White, Umberto Eco, Andrzej Zulawski, Tony Burton,... [Lire la suite]
29 décembre 2016

Ils sont tous partis vers une galaxie lointaine, très lointaine

Au départ il était question de parler de Gotlib, disparu le 4 décembre dernier. Puis George Michael nous a quitté dimanche, suivit deux jours après par Carrie Fisher et Claude Gensac. Plutôt que de faire quatre articles différents qui auraient été affreux et tristes à écrire, un hommage groupé n'est peut être pas un mal (même si l'aspect douloureux est bel et bien présent). Commençons comme il se doit par évoquer Marcel Gottlieb. Votre cher Borat l'a découvert assez tard alors même qu'il venait de quitter l'école à l'aide d'un... [Lire la suite]
14 janvier 2016

Cuvée râleuse mais amusante

Décidément l'année commence bien mal, puisque la Cave de Borat en est déjà à son second hommage en trois cuvées millésime 2016. Deuxième sur quatre en prévision (quand je mettais "sous réserve" dans la précédente cuvée, ce n'était pas pour rien) et si cela continue, la Cave va devenir la Nécro de Borat. Enfin bon, commençons la cuvée autour d'un de nos monstres sacrés, Michel Galabru. Parler d'un acteur pareil est toujours difficile, car il y a à boire et à manger. Avec des rôles à foison que l'on ne compte plus tellement c'est... [Lire la suite]
03 septembre 2015

L'Armée de réserve du capitalisme

  genre: drameannée: 2015durée: 1h37 l'histoire : À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?  La critique d'Alice In Oliver : Superbe Vincent Lindon. Depuis plus de vingt ans maintenant, l'acteur a varié ses rôles au cinéma, mais s'est surtout spécialisé dans les films sociaux et engagés. On se souvient notamment de lui dans La Crise (1992), Ma petite... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 10:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 août 2014

"Un enfant, c'est le début du bonheur. Un prénom, c'est le début des emmerdes"

  genre: comédieDurée: 1h50Année: 2011 l'histoire: Vincent, la quarantaine triomphante, va être père pour la première fois. Invité à dîner chez Élisabeth et Pierre, sa sœur et son beau-frère, il y retrouve Claude, un ami d’enfance. En attendant l’arrivée d’Anna, sa jeune épouse éternellement en retard, on le presse de questions sur sa future paternité dans la bonne humeur générale... Mais quand on demande à Vincent s’il a déjà choisi un prénom pour l’enfant à naître, sa réponse plonge la famille dans... [Lire la suite]
10 août 2014

Un art spirituel, philosophique, ésotérique et cosmologique

  genre: documentaire (film censuré jusqu'en 1961)Durée: 30 minutesAnnée: 1953 l'histoire: A travers un essai sur l'art africain, dénonciation de la colonisation et revendication de l'égalité raciale.  La critique d'Alice In Oliver: Il faut bien le reconnaître: l'association Chris Marker/Alain Resnais a le mérite de faire rêver. On se retrouve avec les futurs réalisateurs de La Jetée (pour Chris Marker) et de Nuit et Brouillard (pour Alain Resnais). Dans les années 1950, les deux... [Lire la suite]
06 août 2014

Le retour de Séraphin Monge

  genre: thriller, drame année: 1988durée: 1h50 l'histoire: A son retour de la guerre de 14, Séraphin apprend que sa famille a été égorgée. Il retrouve des documents qui lui indiquent les coupables. Mais les présumés assassins meurent avant qu'il ne puisse accomplir sa terrible vengeance.      La critique d'Alice In Oliver: A l'origine, La Maison Assassinée, réalisé par Georges Lautner en 1988, est l'adaptation d'un roman éponyme écrit par Pierre Magnan. L'air de rien,... [Lire la suite]
02 août 2014

Le "Paradis pour tous" ?

  genre: documentaireDurée: 1 heureAnnée: 2007 Synopsis: Le 16 juillet 1982, Patrick Dewaere s’est donné la mort alors qu’il n’était âgé que de 35 ans. Malgré une carrière très courte, riche d’une trentaine de films quand même, Dewaere a laissé une empreinte indélébile dans le cinéma français, laissant un héritage dont se réclament depuis de nombreux acteurs français.   La critique d'Alice In Oliver: Un Jour, Un Destin est une émission télévisée diffusée sur France 2 depuis 2007 qui... [Lire la suite]