20 octobre 2017

Si vous trouvez le bout du tunnel, vous êtes quelqu'un de chanceux

Suite à l'effondrement d'un tunnel, un homme se retrouve à survivre malgré lui avec qui lui reste. Pendant ce temps, les secours essayent de le sauver... Le cinéma sud-coréen continue son petit voyage en France avec un de ses derniers grands succès. Non pas The Age of shadows (Kim Jee Woon, 2016) qui attend toujours un distributeur (vu comme c'est parti, plutôt un éditeur) alors qu'il est sur le net et disponible en import, mais Tunnel (Kim Seong Hoon, 2016). Le film précédent de Seong Hoon Hard day (2014) était déjà passé... [Lire la suite]

15 avril 2017

2016, l'odyssée du cinéma sud-coréen

Depuis une quinzaine d'années, le cinéma sud-coréen a un rayonnement assez exceptionnel. Si la France n'a pas forcément accès à tout (on attend encore un distributeur pour The age of shadows de Kim Jee Woon), elle a pu découvrir la plupart des réalisateurs phares qui ont émergé de cette vague. Park Chan Wook, Kim Jee Woon, Na Hong Jin, Bong Joon-ho ou encore Kim Seong-Hoon, dont le Tunnel sortira le 3 mai prochain. L'année 2016 ayant été fructueuse en sorties françaises (Man on high heels de Jang Jin manquera à... [Lire la suite]
30 décembre 2011

Se faire tuer ou découvrir la vérité?

Yanji, ville chinoise entre la Corée du Nord et la Russie. Gu-nam a des dettes dues au payement du visa de sa femme qu'il n'a pas revu depuis. Pour subvenir à ses besoins, il accepte un contrat où il devra tuer quelqu'un. Sauf que quand il est censé assassiner le bonhomme, rien ne se passera comme prévu... Décidemment, la Corée du Sud est en pleine forme cette année. Après le brutal Bedevilled, le monumental J'ai rencontré le diable et l'excellent The Man from nowhere, c'est au tour de The Murderer ou The Yellow Sea (soit La Mer... [Lire la suite]
06 avril 2011

La chasse ne fait que commencer

Joong-ho, ancien flic reconverti dans le proxénètisme, voit ses "filles" disparaître après un rendez vous avec la même personne. Il va essayer de le trouver, quitte à utiliser ses propres méthodes... Depuis au moins Old Boy, le cinéma sud-coréen (en même temps, les nord-coréens ne sont pas du genre à montrer leurs films) se montre davantage et gagne en réputation. Ce n'est pas non plus les cinéastes qui manquent, principalement Park Chan Wook (qui fait le buzz en ce moment avec son court métrage filmé avec un Iphone) et Kim Jee... [Lire la suite]