18 septembre 2019

Cuvée long live the King #6

Souvenez-vous. Durant la fin de l'année 2017, j'étais revenu dans la Cave de Borat sur un grand nombre d'adaptations de romans, nouvelles ou autres bandes-dessinées écrites par Stephen King. Au moment où le Chapitre 2 de Ça (Andres Muschietti) sort dans les salles et que d'autres adaptations s'apprêtent à montrer leur visage dans les prochaines semaines (In the tall grass de Vincenzo Natali et Doctor Sleep de Mike Flanagan), il était temps de revenir vers l'un des auteurs les plus prolifiques de notre temps. Dans cette cuvée, je vais... [Lire la suite]

10 novembre 2017

Cuvée long live the King #5

Après une petite pause, la Cave de Borat continue son cycle consacré aux adaptations d'oeuvres de Stephen King, mais pas que. En effet, cette fois-ci cette cuvée n'abordera pas que des films, mais également des romans de l'écrivain que votre cher Borat a lu le mois dernier. Alors accrochez-vous, le vol vers l'univers de Stephen King aura quelques turbulences frissonnantes. (Attention spoilers) Le bazaar de l'épouvante (Fraser Clarke Heston, 1993) : Leland Gaunt, un ami qui vous veut du bien Outre les allusions récurrentes... [Lire la suite]
13 octobre 2017

Cuvée long live the King #4

Stephen King continue d'arpenter la Cave de Borat en grand seigneur. Dans cette nouvelle cuvée, il s'agira aussi de rendre hommage à deux réalisateurs partis ces dernières semaines vers de nouvelles contrées. Bonne route chers lecteurs et faites bien attention, des vampires, des morts-vivants et même des loups-garous rôdent dans le coin. (attention spoilers) Mercy (Peter Cornwell, 2014) : Mémé a ses petits secrets Alors que l'on parle depuis quelques temps d'une réadaptation de Firestarter (1980) dans sa line-up, le... [Lire la suite]
28 septembre 2017

Cuvée long live the King #3

Alors que Gerald's game (Mike Flanagan, 2017) s'apprête à se dévoiler sur Netflix, la Cave de Borat prolonge les hostilités avec Stephen King. Outre des films, il sera également question d'oeuvres télévisuelles au cours de cette cuvée. C'est donc parti pour une troisième cuvée entre le chaud et le froid à en tomber malade. En espérant que vous ne finirez pas avec une sale grippe. (attention spoilers) Le Fléau (Mick Garris, 1994) : La main de l'Homme en noir déposa le virus balayant ainsi l'Humanité Couverture géante pour... [Lire la suite]
17 septembre 2017

Cuvée long live the King #2

La Cave de Borat continue l'odyssée dans les adaptations d'oeuvres de Stephen King. Que les coulrophobes (pour les deux du fond, ceux qui ont peur des clowns) se cachent les yeux, certaines photos en fin de cuvée pourraient leur faire mal au coeur ou les perturber. Concentrez vous sur l'écrit et tout se passera bien. (attention spoilers) La part des ténèbres / Fenêtre secrète (Romero, Koepp, 1993-2004) : L'auteur se dédouble   Stephen King a souvent fait dans la référence méta au cours de sa carrière. La mort de son chat a... [Lire la suite]
09 septembre 2017

Cuvée long live the King #1

La Cave de Borat s'apprête à partir dans un cycle pour le moins gargantuesque. Bien qu'il ne s'apprête pas à parler de tout (certains films ont déjà été abordé dans ces colonnes, d'autres ne valent pas la peine que l'on s'y attarde), votre cher Borat s'apprête à parler des adaptations de romans ou nouvelles de Stephen King, avec parfois quelques exceptions. La sortie de La Tour sombre (Nikolaj Arcel) et de Ça Chapitre Un (Andrés Muschietti) au cinéma; de Gerald's game (Mike Flanagan) et 1922 (Zak Hilditch) sur Netflix; et les... [Lire la suite]

08 juillet 2014

Un drame introspectif

  genre: drame, thrillerannée: 1995durée: 2h10 l'histoire: Intendante d'une femme riche et méprisante, Dolores Clairborne nous raconte sa vie à ses côtés et ce qu'il s'est réellement passé sur l'île où elles habitaient.   La critique d'Alice In Oliver: A l'origine, Dolores Clairbone, réalisé par Taylor Hackford en 1995, est l'adaptation d'un roman du même nom de Stephen King. On ne présente plus le célèbre écrivain américain qui s'est principalement spécialisé dans l'horreur et le... [Lire la suite]
24 avril 2014

Une variante de Rollerball

genre: science fiction, action (interdit aux - 12 ans)année: 1987durée: 1h40 l'histoire: En 2019, la dictature s'est installé aux Etats-Unis. La télévision est devenue l'arme suprême du nouveau pouvoir. Une émission, The Running Man est le grand succès du moment. Accusé à tort du meurtre de plusieurs personnes, Ben Richards est lancé dans l'arène de ce jeu brutal et barbare. la critique d'Alice In Oliver: Running Man, réalisé par Paul Michael Glaser en 1987, est l'adaptation d'un roman de Stephen King. Difficile de dire si le... [Lire la suite]
20 janvier 2014

Que feriez vous si le futur était entre vos mains?

Johnny Smith avait tout pour lui avant de percuter un camion avec sa voiture. Il se réveille cinq ans après délaissé par sa petite amie dorénavant mariée avec enfant et se découvre un don de voyance... Dans un premier temps voué à Stanley Donen sous la tutelle de Sydney Pollack, l'adaptation de Dead Zone de Stephen King prend son sens sous la houlette de feu Dino de Laurentiis, jamais avare de trouver le bon filon (il produira d'autres adaptations de King durant les années 80 avec Charlie et la réalisation de King Maximum... [Lire la suite]
19 janvier 2014

Jack perd la boule

La famille de Jack Torrance vient emménager pour l'hiver dans un hôtel fermé pour la saison. Mais l'hôtel ne va pas tarder à utiliser les démons intérieurs de Jack à ses propres fins... "Shining est froid. Or, je ne suis pas un mec froid. Je pense que les gens s'identifient même au caractère chaleureux de mes livres (...) Et puis Jack Torrance a l'air dingue dès le début. On a l'impression qu'il sort tout droit de ces films de motards que Nicholson a fait dans les années 60. (...) Quant au rôle de Wendy, campé par Shelley Duvall,... [Lire la suite]