17 février 2017

Cuvée Gore

En cette semaine où les couples se ruent sur La la land (Damien Chazelle, 2016) ou 50 nuances plus sombres (James Foley, 2017), la Cave de Borat aurait pu faire une énième cuvée pour la Saint Valentin. La troisième en fait pour couronner les quatre ans de cette divine Cave que vous aimez tant suivre. Votre cher Borat y a pensé pendant quelques temps, comme une cuvée se basant sur des clips racontant diverses histoires d'amour ou étapes de romance. Le problème est que la variété de clips évoquant cela se compte par milliers et d'ici... [Lire la suite]