03 août 2018

Séance d'amour en pleines guerres

Après une longue absence, revoilà l'Antichambre de Borat, ce petit coin où votre cher interlocuteur évoque trois films brièvement mais suffisamment pour avoir un avis construit. Voici le programme de cette nouvelle séance : un film d'animation particulièrement engagé ; une suite que l'on n'attendait pas forcément ; et un teen-movie qui sort du lot. Ready ? Go ! (attention spoilers)   Après le remarqué Brendan et le secret de Kells (2009), Nora Twomey est revenue avec Parvana ou The Breadwinner en VO (2017), adaptation... [Lire la suite]

21 mars 2018

Frances contre le monde entier

Mildred est en deuil et veut des réponses. Pour cela, elle remet en cause la police à travers trois panneaux publicitaires. L'occasion de donner un coup de pied dans la fourmilière... Depuis janvier, les films nommés aux cérémonies à récompenses fourmillent dans les cinémas français et un film revient régulièrement à l'esprit. Three Billboards outside Ebbing, Missouri (2017), le nouveau film du réalisateur Martin McDonagh que l'on connaît pour Bons baisers de Bruges (2008) et Sept psychopathes (2012). Si le film n'a pas... [Lire la suite]
14 mars 2018

Dans la peau de Paul Thomas Anderson

Au cours de ses huit années d'existence, Ciné Borat est revenu régulièrement sur le cinéma de Paul Thomas Anderson. Toutefois jusqu'à ces dernières semaines, votre cher Borat n'avait jamais vu son quatrième film (tout comme le premier, mais il est très difficile à trouver) et la sortie de son petit dernier fut l'occasion de rattraper le temps perdu. Plutôt que de faire deux critiques séparées, votre interlocuteur va donc revenir aujourd'hui sur Punch drunk love (2001), puis sur Phantom thread (2017). On a souvent dit qu'Adam... [Lire la suite]
09 mars 2018

L'histoire d'une chambre aux moeurs déchirantes

Johnny aime Lisa, mais elle ne l'aime plus. En revanche, elle commence à avoir une relation avec Mark, l'ami de Johnny... Le cinéma aborde souvent ceux qui l'ont fait, quelques fois avec sagesse (Hugo Cabret donnait lieu à un magnifique hommage à George Méliès), parfois avec un académisme pompeux (Hitchcock de Sacha Gervasi, 2012). Il lui arrive rarement de revenir sur des cinéastes qui n'ont pas la côte ou sur les mauvaises expériences, à part peut-être sous la forme de documentaires. C'est pourtant ce qu'avait fait Tim... [Lire la suite]
12 janvier 2018

Histoire d'une fenêtre que personne n'a ouverte

Un jeune soldat américain revient aux USA le temps de quelques heures... Drôle de cas à aborder que Billy Lynn's long halftime walk (Ang Lee, 2016) ou Un jour dans la vie de Billy Lynn par chez nous. Pour cela, il faut recontextualiser la chose. Ang Lee est un réalisateur taïwanais qui réalise des films aux USA depuis 1995 avec l'austenien Raison et sentiments. Dès lors, en dehors du wu xia pian Tigre et dragon (2000) et du film historique Lust, caution (2007), le réalisateur a tourné uniquement en anglais et est tombé... [Lire la suite]
06 janvier 2018

Séance prise entre la neige et le soleil

L'Antichambre de Borat débarque en 2018 avec sa première séance, mais probablement pas sa dernière séquence. Comme d'habitude, trois films chroniqués dans des critiques plus directes, moins longues, mais tout aussi pertinentes. Au programme : un Nul au pays du Père Noël ; une histoire de fantômes ; et le quotidien des motels floridiens. Ready ? Go ! (attention spoilers)   On avait quitté Alain Chabat sur le sympathique mais imparfait Sur la piste du Marsupilami (2012). Le revoilà en Papa Noël pour le plaisir du public. L'air... [Lire la suite]

01 novembre 2017

Séance de tempêtes sur plusieurs époques

Une deuxième séance de l'Antichambre de Borat en si peu de temps, vous devez vous demander chers lecteurs si votre cher Borat n'a pas mangé du lion ! Pourtant voici une nouvelle séance où vous retrouverez comme d'habitude trois films abordés dans des critiques plus courtes, mais tout aussi pertinentes. Au programme : Robert Zemeckis s'en va en guerre ; l'Oscar du meilleur film 2017 (spoilers : ce n'est pas La la land) ; et une virée tempêtueuse dans le quotidien d'un père divorcé japonais. Ready ? Go ! (Attention spoilers)  ... [Lire la suite]
20 octobre 2017

Si vous trouvez le bout du tunnel, vous êtes quelqu'un de chanceux

Suite à l'effondrement d'un tunnel, un homme se retrouve à survivre malgré lui avec qui lui reste. Pendant ce temps, les secours essayent de le sauver... Le cinéma sud-coréen continue son petit voyage en France avec un de ses derniers grands succès. Non pas The Age of shadows (Kim Jee Woon, 2016) qui attend toujours un distributeur (vu comme c'est parti, plutôt un éditeur) alors qu'il est sur le net et disponible en import, mais Tunnel (Kim Seong Hoon, 2016). Le film précédent de Seong Hoon Hard day (2014) était déjà passé... [Lire la suite]
30 août 2017

"Ça a coûté la vie à une fille parce que j'avais peur de lui dire que je l'aimais"

Hannah Baker s'est suicidée il y a deux semaines. Pourtant elle finit par réapparaître dans l'inconscient de ses camarades par le biais de cassettes audio où elle raconte sa version des faits... Pendant un moment voué à être adapté en film avec Selena Gomez, le roman 13 reasons why (Jay Asher, 2007) est devenu une série diffusée sur Netflix en mars dernier. Gomez garde un oeil sur la série en étant productrice du show, au point d'avoir produit avec Netflix un documentaire revenant sur la série, mais aussi sur ce qu'elle aborde (13... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 juin 2017

L'amour contre le reste du monde

Richard et Mildred s'aiment et finissent par se marier à Washington. Les seuls problèmes pour eux sont qu'ils vivent au Texas en 1958 et que Mildred est afro-américaine... Plus les années passent et plus les biopics deviennent un brin uniformes. Il y en a beaucoup, sur à peu près tous les sujets, mais finalement pas mal ne s'écarte jamais du cahier des charges. Souvent il s'agit de montrer toute une vie (ce qui peut vite devenir redondant) ou alors une partie significative. Un angle d'attaque choisi par Michael Mann avec Ali... [Lire la suite]