06 août 2019

Neuf jours en Suède, une certaine idée du bonheur

Dani vient de vivre un drame familial et décide d'accompagner son petit-ami et ses amis à un festival se trouvant en Suède... En juin 2018, Hérédité est apparu comme une bombe. Alors que beaucoup s'extasiaient devant le bien gênant Sans un bruit (John Krasinski) sorti en France au même moment, le film d'Ari Aster fut un choc pour votre interlocuteur. Le genre de films que l'on oublie difficilement après visionnage de par sa réussite formelle, mais aussi par des images spécifiques qui restent en mémoire. A peine était-il sorti que... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 août 2019

Retenez votre souffle, les alligators ont faim

Une jeune femme et son père sont attaqués par des alligators, alors que l'Etat de Floride est pris dans un ouragan... Il s'en est passé des choses pour Alexandre Aja depuis Horns (2013). Si le film avec Daniel Radcliffe était bien réalisé, il n'en restait pas moins très prévisible. C'est aussi le début d'une série de malchances pour le réalisateur français. Horns est racheté par les Weinstein et sort plus d'un an après sa présentation à Toronto (Metropolitan l'a sorti en France un mois avant les USA). Il enchaîne avec un film plus... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2018

Nuit de l'aube à la blaxploitation

Bis on Thionville, la rubrique consacrée aux films projetés durant les Nuits bis du cinéma La Scala, fait son retour avant le passage à l'an 2019 (synonyme de chute de New York pour rappel). Pour la nuit de ce mois de décembre, revenons sur deux films plutôt référencés et jouant des codes des genres ou tendances qu'ils abordent. Débutons avec le film qui était diffusé avec Halloween (John Carpenter, 1978) le 31 octobre dernier, Une nuit en enfer (Robert Rodriguez, 1996) ou From dusk till dawn en vo, en référence à l'accroche du bar... [Lire la suite]
23 décembre 2018

Il était une fois Peter Jackson

A l'occasion de la sortie de Mortal Engines (Christian Rivers) qu'il a écrit et produit, il était intéressant de revenir sur les débuts de Peter Jackson à travers deux vidéos. Une époque où il était loin de la Terre du milieu, des grands singes et des fantômes. Dans la première vidéo, évoquons la trilogie trash, gore, sale et délirante de Jackson composée Bad Taste (1988), Meet the Feebles (1989) et Braindead (1992). Dans la seconde, il est question de deux oeuvres en apparence plus sages, mais tout aussi satiriques ou... [Lire la suite]
21 novembre 2018

Millennium SS Army

Avant le débarquement en Normandie, une unité de soldats américains est envoyée pour faire exploser un brouilleur nazi présent dans un village français. Sauf que ce qu'ils vont découvrir n'était pas au programme... On ne change pas un concept qui marche. Depuis au moins Cloverfield (Matt Reeves, 2008), JJ Abrams entretient le mystère autour de ses films, qu'il se contente de les produire ou plus rarement de les réaliser. Son arme : le marketing et si possible en misant sur un buzz tardif pouvant titiller l'intérêt des spectateurs,... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2018

Séance où il ne faut pas voir noël avant l'heure

L'Antichambre de Borat revient plus rapide que l'éclair, avec trois nouveaux films évoqués brièvement. Au programme : Romain Gavras revient au cinéma ; une chronique du quotidien basé sur un fait-divers ; et un film d'horreur bien plus efficace que ce qui sort dans les salles françaises. Ready ? Go ! (attention spoilers)   Connu pour ses clips musicaux (Stress pour le duo Justice) ou publicités, Romain Gavras avait tenté son passage par la case cinéma en 2010 avec Notre jour viendra. Un film accueilli assez froidement au... [Lire la suite]

28 août 2018

L'été américain #14

Quatorzième épisode de L'été américain ! Il n'y a pas que dans les Alien (1979-) que personne ne vous entendra crier dans l'Espace. La preuve avec Event Horizon (1997) qui est probablement le meilleur film de Paul WS Anderson. Oui le réalisateur de la plupart des Resident Evil (2002-2016) ou d'Alien vs Predator (2004). Personne n'est parfait... Si vous désirez (re) voir les précédents épisodes, c'est par ici : https://www.youtube.com/playlist?list=PLPyZ7KzkqVYJmGKPqV_GRaZ3XQOE4WXlb Bon visionnage ! 
25 juillet 2018

Cuvée barkerienne #2

Après avoir évoqué la semaine dernière les premières réalisations de Clive Barker comme la franchise Hellraiser en partie, continuons ce voyage dans le monde cinématographique de Clive Barker. Tout d'abord avec Candyman, puis avec certaines adaptations plus hasardeuses. (Attention spoilers) Candyman 1 et 2 (Rose, Condon, 1992-95) : Quand la mort a le goût du miel Tirée du cinquième volume des Livres de sang (1985), The Forbidden présente une étudiante faisant une thèse sur les graffitis à Liverpool. Une légende circule autour... [Lire la suite]
18 juillet 2018

Cuvée barkerienne #1

Romancier s'étant mis à l'écriture dès les 60's, Clive Barker s'est imposé au fil des décennies comme une véritable référence de l'horreur et du fantastique. Dans les 80's, l'auteur a connu un boom dans sa carrière suite à une déclaration phare de Stephen King : "J'ai vu l'avenir de l'horreur, son nom est Clive Barker". Dès lors, le cinéma s'est intéressé à ses oeuvres et Barker a commencé à faire de même en scénarisant les adaptations de ses romans ou nouvelles. Alors que Le maître des illusions (Barker, 1995) vient de sortir en BR... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Malaise dans la salle

Une famille doit faire face à la mort de la grand-mère, engendrant une succession de drames de plus en plus horribles... En ce moment, il y a deux films d'horreur américains qui font grincer des dents dans les salles françaises. Le premier est Sans un bruit (John Krasinski, 2018) chroniqué la semaine dernière (voir Chut). Le second Hérédité (2018) premier long-métrage d'Ari Aster déjà remarqué par plusieurs courts. Deux cas d'école pour deux optiques totalement différentes. Le premier joue beaucoup trop sur la mécanique... [Lire la suite]