02 juin 2017

Quand The Rock prend le nom d'un personnage de Schwarzy...

2008. Le monde est en pleine troisième guerre mondiale. Recueilli par une star du porno, un acteur de film d'action est peut être le dernier sauveur de l'humanité... Voilà l'exemple typique du film qui n'aurait jamais dû être diffusé au Festival de Cannes, qui plus est en compétition. Adapté de son propre comic-book (comme Darren Aronofsky avec The Fountain, puis Noé), Richard Kelly se veut ambitieux avec Southland Tales (2006). Il est distribué par Universal, se paye un casting de têtes... [Lire la suite]