Cine Borat

18 avril 2018

Genre made in France

On évoque souvent l'expression "cinéma de genre" en France pour qualifier des films tenant du fantastique, de l'horreur, de la science-fiction ou même de l'action. Depuis 1999, la France essaye bien de trouver un nouveau souffle dedans (car rappelons-le aux plus jeunes, ce type de films a été longtemps très présent dans le paysage cinématographique français), mais se retrouve souvent avec des restrictions. Budgétaires d'abord, car les chaînes de télévision ne veulent pas miser sur des films qu'elles ne mettront pas en prime-time,... [Lire la suite]

13 avril 2018

Séance entre guerre et gros flingues

Après un mois d'absence, revoilà l'Antichambre de Borat toujours ouverte pour des séances endiablées. Pour rappel, il s'agit d'une rubrique où chaque session est l'occasion de parler de trois films de manière plus directe, rapide mais toutefois pertinente. Au programme : le retour d'une célèbre Lara ; Albert Dupontel en pleine guerre ; et un film d'action américain sans néons. Ready ? Go !(attention spoilers).   Il y a des reboots qui s'avèrent bénéfiques. Square Enix l'a très bien compris au sujet de la licence Tomb... [Lire la suite]
06 avril 2018

De l'animation à la fête des morts

Le concept de films qui abordent le même sujet et sortant sur un certain laps de temps n'est pas nouveau. Certains apparaissent même comme des films concurrents, avec souvent l'un d'entre-eux qui mord la poussière. Ce fut le cas du Robin des Bois de John Irvin qui a été littéralement bouffé par Robin des Bois prince des voleurs (Kevin Reynolds, 1991), au point que peu de gens se souviennent de son existence aujourd'hui. The Book of Life (Jorge Gutiérrez, 2014) et Coco (Lee Unkrich, 2017) ne sont pas des films concurrents, mais ils ont... [Lire la suite]
04 avril 2018

Nuit exorcisée

Après un petit mois d'absence revoici Bis on Thionville, votre rendez-vous évoquant les Nuits du bis du cinéma La Scala. Pour rappel, cette rubrique reprend le principe des Nuits, à savoir deux films abordés et qui ont bien évidemment été projetés lors de ces événements. Parfois ce sont des films passés le même soir, d'autres des films de deux soirées différentes, mais pouvant être liés. C'est le cas aujourd'hui puisque nous allons parler d'exorcisme. Après avoir diffusé les deux premiers opus en octobre 2015 et février 2016... [Lire la suite]
30 mars 2018

Nous nous aimions le temps d'une chanson

Elisa est femme de ménage dans une base aérospatiale. Elle y fait la connaissance d'une créature marine qui pourrait bien avoir des points communs avec elle... Affiche réalisée par James Jean. Il s'est passé beaucoup de choses pour Guillermo del Toro depuis la sortie de Crimson Peak (2015). La logique aurait voulu qu'il enchaîne avec la suite de Pacific Rim (2013), voire son troisième volet dans la foulée puisqu'il avait écrit le scénario des deux projets. Les problèmes de droits entre Universal, Legendary et Warner,... [Lire la suite]
28 mars 2018

Cuvée RV

Votre cher Borat ayant parlé en long, en large et en travers de la filmographie de Steven Spielberg entre fin janvier et début mars, la Cave de Borat va aujourd'hui revenir sur un sujet dont parle son dernier film Ready Player One (2018) et le roman qu'il adapte (Ernest Cline, 2011). Comme vous avez pu le lire dans l'article sur The Room (voir L'histoire d'une chambre aux moeurs déchirantes), votre interlocuteur était à Paris le mois dernier et en a profité pour voir autre chose que Tommy Wiseau. En effet, j'ai fait un petit... [Lire la suite]

23 mars 2018

"Les morts ont abandonné leur propre demeure"

Genre : horreur épouvante (interdit aux - 12 ans)Année : 2012Durée : 1h20 Synopsis : C'est le plus beau jour de leur vie : Koldo et Clara se marient ! Entourés de leur famille et de tous leurs amis, ils célèbrent l'événement dans une somptueuse propriété à la campagne. Mais tandis que la soirée bat son plein, certains invités commencent à montrer les signes d'une étrange maladie. En quelques instants, une terrifiante vague de violence s'abat sur la fête et le rêve vire au cauchemar... Séparés au... [Lire la suite]
21 mars 2018

Frances contre le monde entier

Mildred est en deuil et veut des réponses. Pour cela, elle remet en cause la police à travers trois panneaux publicitaires. L'occasion de donner un coup de pied dans la fourmilière... Depuis janvier, les films nommés aux cérémonies à récompenses fourmillent dans les cinémas français et un film revient régulièrement à l'esprit. Three Billboards outside Ebbing, Missouri (2017), le nouveau film du réalisateur Martin McDonagh que l'on connaît pour Bons baisers de Bruges (2008) et Sept psychopathes (2012). Si le film n'a pas... [Lire la suite]
16 mars 2018

Le Roi est né ce soir

Après la mort de son père, T'challa s'apprête à devenir le Black Panther, roi du Wakanda. Mais une menace venu de l'intérieur pourrait changer le visage du pays... S'il y avait bien un ou deux éléments qui ressortaient de Captain America : Civil War (les frères Russo, 2016), c'était bien Black Panther incarné par Chadwick Boseman. L'acteur était plutôt bon dans le rôle et son background suffisamment intéressant pour vouloir aller plus loin avec lui (son père était tué dans un attentat, ce qui amenait le personnage à lutter aux... [Lire la suite]
14 mars 2018

Dans la peau de Paul Thomas Anderson

Au cours de ses huit années d'existence, Ciné Borat est revenu régulièrement sur le cinéma de Paul Thomas Anderson. Toutefois jusqu'à ces dernières semaines, votre cher Borat n'avait jamais vu son quatrième film (tout comme le premier, mais il est très difficile à trouver) et la sortie de son petit dernier fut l'occasion de rattraper le temps perdu. Plutôt que de faire deux critiques séparées, votre interlocuteur va donc revenir aujourd'hui sur Punch drunk love (2001), puis sur Phantom thread (2017). On a souvent dit qu'Adam... [Lire la suite]
09 mars 2018

L'histoire d'une chambre aux moeurs déchirantes

Johnny aime Lisa, mais elle ne l'aime plus. En revanche, elle commence à avoir une relation avec Mark, l'ami de Johnny... Le cinéma aborde souvent ceux qui l'ont fait, quelques fois avec sagesse (Hugo Cabret donnait lieu à un magnifique hommage à George Méliès), parfois avec un académisme pompeux (Hitchcock de Sacha Gervasi, 2012). Il lui arrive rarement de revenir sur des cinéastes qui n'ont pas la côte ou sur les mauvaises expériences, à part peut-être sous la forme de documentaires. C'est pourtant ce qu'avait fait Tim... [Lire la suite]
07 mars 2018

Spielberg en plein travaux de rêve et de télévision

Pour en terminer avec la rétrospective sur Steven Spielberg, abordons son second studio Dreamworks, ainsi que ses engagements télévisés et animés.  Dreamworks : Spielberg se fait plaisir mais pas trop Juste après La liste de Schindler (1993), Steven Spielberg décide de créer un studio beaucoup plus imposant, Amblin ayant toujours eu ses bureaux bloqués à Universal. Avec Jeffrey Katzenberg venant de chez Disney et David Geffen du monde de la musique, il lance Dreamworks SKG en 1994. Si la musique ne marchera pas... [Lire la suite]
02 mars 2018

Séance dans la jungle du sport

L'Antichambre de Borat est de retour pour vous jouer un mauvais tour. Après une première excursion dans 2018 en janvier, la rubrique s'était faites discrète pour mieux revenir. Pour ceux qui l'auraient oublier, petit récapitulatif : il s'agit d'une chronique où votre cher Borat aborde trois films de manière plus rapide. Au menu : The Rock dans la jungle ; le retour des studios Aardman ; et Matthieu Kassovitz sur le ring. Ready ? Go ! (attention spoilers)   Si Jumanji (Joe Johnston, 1995) n'est pas parfait (ses... [Lire la suite]
28 février 2018

Spielberg producteur et découvreur de talents

Steven Spielberg a marqué au fer rouge le cinéma de ces cinquante dernières années par ses réalisations, mais également ses productions. Interessons-nous maintenant à son premier studio et à ses collaborateurs fétiches. (Attention spoilers) Les débuts d'Amblin : Spielberg se met à la production Affiche réalisée par Jairo Guerrero. Steven Spielberg commence à produire des films à la fin des 70's. Dans la mouvance de 1941 (1979), Spielby produit les deux premières réalisations de son scénariste Robert Zemeckis (voir... [Lire la suite]
25 février 2018

"Nous sommes l'étincelle qui allumera l'incendie qui abattra le Premier Ordre"

Rey essaye tant bien que mal de remettre Luke Skywalker dans le droit chemin, alors que la Résistance est en pleine déroute... Affiche réalisée par Dan Mumford. Comme votre cher Borat l'évoquait récemment dans sa critique de Rogue One (voir Sauver le rêve ), Lucasfilm a bien du mal avec certains réalisateurs engagés sur leurs films. Au point de leur montrer la porte au bout de plusieurs mois de tournage. Toutefois, il y en a bien un qui semble avoir été suffisamment tranquille, Rian Johnson. Le studio lui fait tellement... [Lire la suite]
21 février 2018

Steven entre divertissement et politique

Après un film que l'on peut qualifier volontiers de fantôme, passons aux 2010's du réalisateur Steven Spielberg (attention spoilers).   Le retour du roi de l'entertainment (2011-2016) Peter Jackson et Steven Spielberg s'amusant bien sur le tournage de Tintin. L'anecdote est connue : lors de la promotion des Aventuriers de l'arche perdue (1981), Steven Spielberg découvre le nom de Tintin et s'y intéresse. Mieux, il apprend que L'homme de Rio (Philippe de Broca, 1964) dont il s'était inspiré pour la première... [Lire la suite]
18 février 2018

Une déchirure dans le scénario... pardon... Une déchirure dans la membrane spatio-temporelle

Genre : science-fiction Année : 2018Durée : 1h42 Synopsis : Après un accident avec un accélérateur à particules, une station spatiale américaine découvre que la Terre a disparu. Les résidents de la station vont alors être confrontés à l'étrange présence d'une autre station spatiale tout près de leur position.  La critique : Comme un mauvais présage... A vrai dire, on le pressentait, on le renâclait même à plein nez... Après un second chapitre, intitulé 10 Cloverfield Lane (Dan Trachtenberg,... [Lire la suite]
16 février 2018

Nuit Cannon

Après avoir fêter noël en retard, Bis on Thionville revient en ce mois de février plutôt enneigé. Pour les deux du fond, explications : nous allons parlé de deux films qui ont été projeté durant les Nuits du Bis du cinéma La Scala (soit une soirée, deux films diffusés), parfois venant de la même soirée, souvent de deux soirées différentes. Pour cette nouvelle chronique, nous sommes dans le deuxième cas de figure mais les deux films sont liés. Premièrement parce qu'ils sont réalisés par la même personne : Sam Firstenberg que l'on... [Lire la suite]
14 février 2018

Steven entre science-fiction et réalité

Une fois consacré aux Oscars, voici venir les années 2000 de la filmographie de Steven Spielberg (Attention spoilers). AI (2001) : L'héritage de Kubrick Stanley Kubrick et Steven Spielberg se connaissaient bien avant AI. Le premier avait volontairement arrêté son projet "The Aryan Papers" avant la sortie de La liste de Schindler (1993) afin d'éviter deux films sur l'Holocauste réalisés en peu de temps. En sachant qu'ils avaient auparavant collaboré avec le concepteur d'effets-spéciaux Douglas Trumbull, l'un sur... [Lire la suite]
07 février 2018

La consécration de Steven

Après les prolifiques 80's, continuons la retrospective du créateur d'ET avec la décennie 1989-99. (attention spoilers) Un retour décevant (1989-91) Juste après Indiana Jones et la dernière croisade (1989), Steven Spielberg enchaîne avec le remake d'Un nommé Joe (Victor Fleming, 1943), la même année où il propose à Martin Scorsese de faire celui des Nerfs à vif (J Lee Thompson, 1962). Il s'agit d'ailleurs de son seul remake en dehors de son segment de La quatrième dimension le film (1983), La guerre des mondes... [Lire la suite]