Alors que tous les gamers s'arrachent à feu et à sang autour de X One et PS4 qui n'ont franchement rien pour elle avant quelques mois (en gros quand Halo 5 et Metal Gear Solid 5 sortiront donc pas avant un petit moment l'air de rien) et encore moins avec la Wii U (qui n'arrive vraiment pas à se vendre et ce malgré quelques innovations comme le gamepad franchement intéressantes); votre cher Borat a préféré commandé une 2DS au Père Noël (avec lui, on est toujours bien servi et Borat de passer pour un fayot). Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est une 2DS c'est tout simplement une 3DS sans la 3D, sans clapet (encore plus agréable dans les mains puisque digne d'une tablette, ce qui évitera que le milieu soutenant l'écran du haut ne se casse) et bien évidemment les mêmes capacités que la 3DS. Evidemment le prix est différent, la 2DS coûtant moins cher. Pour mes premiers jeux, j'ai eu Luigi's mansion 2, Donkey Kong countrt returns 3D, Mario Kart 7 (dont je parlerais en compagnie de l'épisode DS dans un autre article) et Lego City Undercover: The chase begins (auquel je n'ai pas encore joué). Je vais donc faire la chronique du premier qui apparaît l'air de rien comme une des bombes de la console.

jaquette-luigi-s-mansion-2-nintendo-3ds-cover-avant-g-1364217796[1]

A vrai dire avant que je ne me décide à opter pour la 2DS, j'ai cherché pendant un petit moment le premier disponible sur Game Cube dans quelques magasins de reventes sans succès (au contraire de Beyond good and evil pourtant pas très dispo comme Starfox adventure). Autant dire que je n'étais pas rodé avant de m'attaquer à sa suite. Luigi's mansion était un des premiers jeux de la Game Cube en son temps et le fait de lui donner une suite sur une console portable plus qu'une de salon pouvait laisser sceptique. Mais dès la première cinématique, le constat est là: les graphismes de la 2DS sont plus réussis que ceux de la DS (qui avait déjà de sacrés atouts pour elle), mais encore plus, ils s'avèrent aussi dignes que sur une console de salon et je ne dis pas ça en l'air. Les graphismes de la 2DS (comme je l'ai constaté sur les deux autres jeux) s'avèrent optimals et d'une beauté sans précédant. C'est vraiment agréable pour les yeux. Vous avez cinq manoirs à visiter avant d'atteindre le grand Boo allant du vieux manoir à la vieille usine en passant par l'immense château. Il y a vraiment une certaine variété des décors chacun dans leurs thèmes et souvent avec des passages secrets.

luigi-s-mansion-2-nintendo-3ds-1307471446-009[1]

Mario étant transformé en tableau par Boo, Luigi doit une nouvelle fois prendre son aspirateur à fantômes pour aller récupérer des fragments d'une lune entière dégommée par Boo. Il y a différentes variantes de fantômes avec les petits verts, les petits jaunes, les farceurs bleus, les costauds rouges, les violets apparaissant n'importe quand et les gros jaunes particulièrement dégueulasses. On retient également les boss avec des cerveaux (plus difficiles à capturer) et les Boo qui officieront de seconde épreuve à chaque niveau sauf les niveaux de fin et les niveaux bonus. Si au départ, vous allez plutôt faire dans la découverte des différents manoirs, qui plus est selon votre matériel (il vous faudra découvrir les facultés de votre matériel tout au long des niveaux du premier manoir). Votre matériel est composé de l'Ectoblast 5000 ce fameux aspirateur à fantôme, sa lampe-torche et le réveloscope permettant de dévoiler des objets ou portes que l'on ne peut voir à l'oeil nu. Il vous faudra parfois de la hargne pour aspirer certains fantômes et en particulier quand ils sont plusieurs. 

luigi-s-mansion-2-nintendo-3ds-1307471446-005[1]

Dans ce cas le mieux est de produire une lumière plus grande pour dévoiler plusieurs fantômes. Ce qu'il y a d'amusant, c'est le décalage toujours ahurissant entre Mario et Luigi. Même si le premier est souvent maladroit, il reste un héros qui a du punch ce qui est tout le contraire de Luigi comme on peut le voir à la jaquette du jeu où il apparaît le cul entre deux chaises! On le voit notamment lorsqu'il se fait surprendre par les fantômes, le pauvre coco sursautant à chaque fois et parfois pour rien. Ce qui donne un potentiel comique indéniable au personnage, surtout que Nintendo a rarement saisi le potentiel du personnage (les Luigi's mansion et New Super Luigi U sont les seuls jeux où il est le héros principal). Au niveau de la durée de vie, le jeu dure assez longtemps pour prendre plaisir à y jouer, d'autant qu'une fois fini, vous pourez continuer à refaire les niveaux pour augmenter votre expérience et ainsi débloquer des accessoires et niveaux bonus. En sachant que pour chacun des niveaux vous avez deux notes, celle du niveau suivant notamment votre rapidité et vos gains et celle du Boo que vous avez capturé. Sans compter le multijoueur pour ceux qui le veulent. 

luigi-s-mansion-2-nintendo-3ds-1338931189-028[1]

Une première excursion dans la 2DS pour le moins superbe et amusante. On y prend goût l'air de rien.