Quand Christopher Nolan fait d'un projet initialement prévu pour Steven Spielberg son prochain film, tout le monde a les yeux rivés sur lui. D'autant quand il se forge un casting réunissant Matthew McConaughey (qui est définitivement en train de vivre la plus belle partie de sa carrière), Anne Hathaway (qui rempile après TDKR), Jessica Chastain, le fidèle Michael Caine (sixième collaboration consécutive avec Nolan), Casey Affleck, Matt Damon, Topher Grace, John Lithgow, Wes Bentley, David Ayelowo et Ellen Burnstyn. Le projet remonte à 2006. A cette époque, le réalisateur ressort de l'imposante Guerre des mondes dont la promotion n'a pas été de tout repos. Interstellar est imaginé par le physicien Kip Thorne et se base sur la théorie que les vortex existent et pourraient être utilisés pour des voyages dans le temps. Thorne produit un premier travail où des explorateurs attérissent dans une autre dimension et dès 2007, Jonathan Nolan est engagé pour rédiger un scénario d'après le travail de Thorne. * Mais comme bons nombres de ses projets, Spielby fait traîner et n'y reviendra finalement pas. La place est prise par le frère Christopher qui n'avait jusqu'à maintenant pas de projet stable depuis The Dark Knight Rises (on parlait à un moment qu'il voulait faire un James Bond mais sans suite puisqu'il veut un autre acteur; on parlait de lui pour un biopic de Ian Fleming avant l'embauche de Duncan Jones qui lui-même s'est désisté pour Warcraft).

20639863[1]

Nous ne savons pas à l'heure qu'il est si ce qui était prévu pour le projet de Spielberg seront dans le film de Nolan, même si c'est toujours le frère Jonathan au scénario. Par ailleurs, on remarquera que Spielby n'est même pas dans les crédits du teaser diffusé depuis vendredi soir, même en tant que producteur exécutif comme il l'avait fait avec Mémoires d'une geisha (qu'il avait finalement laissé à Rob Marshall tout en gardant un poste dans la production). Pour la rencontre entre les deux réalisateurs, on peut dire que c'est rapé. En sachant que le film est coproduit par la Warner (partenaire privilégié et bien heureux de Nolan depuis Insomnia) et la Paramount, en association avec Legendary (pourtant séparé de la Warner depuis quelques mois) mais aucun budget n'a été dévoilé même si l'on sait que Nolan a dû avoir une belle enveloppe avoisinant les 150 millions de $ (le prix moyen de ses derniers films). A ceux qui veulent connaître l'histoire du film, le teaser ne les aidera pas non plus. Conforme aux différents teasers produits par les gars du marketing de la Warner depuis au moins The Dark Knight, le teaser joue avec les lois du marketing, reposant massivement sur des images d'archives narrées par Matthew McConaughey avant de voir quelques images.

Ne cherchez donc pas d'histoire ou allusions évidentes vis à vis du contenu, mais plutôt le fil conducteur du film. Depuis quelques temps, les différents sites évoquent que le film pourrait être lié au réchauffement climatique et où la dernière culture utilisable serait le maïs. Le voyage dans un tunnel cosmique permettrait à une équipe de scientifiques de pouvoir rechercher des cultures différentes dans le cosmos. ** Ce qui concorde dans un sens avec les images du teaser, notamment des archives montrant un agriculteur en train de s'occuper de ses cultures. Mais aussi dans le fait de repousser les limites que nous avons de l'Espace. La voix-off de McConaughey est plus que crédible à ce propos, décrivant que les Hommes ont longtemps repoussé les limites avant de s'arrêter. Cela se voit par l'image d'archive voyant la navette en train de revenir comme ce plan fictif (donc du film) montrant une navette couverte de poussière. On voit alors McConaghey partant de chez lui, visiblement en pleure on ne sait pourquoi, peut être par les adieux qu'il fait avant de partir vers l'Espace, le dernier plan de ce teaser étant une navette s'envolant vers l'Espace vu par deux personnes depuis un champ.

Un élan nostalgique pour découvrir quelque chose d'incroyable? Peut-être bien, reste qu'Interstellar est encore beaucoup trop mystérieux pour en débattre réellement. Il sortira le 5 novembre.

*Anecdotes provenant du livre Les plus grands films que vous ne verrez jamais de Simon Braund.

** http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Un-probleme-de-mais-a-l-origine-du-scenario-d-Interstellar-de-Christopher-Nolan-3824713