31 août 2011

Inspiré d'une histoire vraie

genre: horreur (interdit aux - 12 ans) année: 2007durée: 1h30 l'histoire: En ballade dans le nord de l'Australie, Grace, Adam et Lee décident de partir pêcher en compagnie d'un guide local. Alors que le bateau file sur la rivière, ils sont attaqués par un crocodile. Le guide est tué et les trois vacanciers se retrouvent bloqués sur un arbre. la critique d'Alice In Oliver: Clairement, les réalisateurs de Black Water, David Nerlich et Andrew Traucki ont été marqués par Open Water, un film de requin s'inspirant de faits... [Lire la suite]

31 août 2011

Petit par la taille mais grand par le coeur et l'esprit

genre: western année: 1970durée: 2h20 l'histoire: L'histoire d'un visage pâle, partagé entre ses origines et sa famille d'adoption, indienne. la critique d'Alice In Oliver: Attention, chef d'oeuvre ! J'ai nommé Little Big Man, réalisé par Arthur Penn en 1970, un cinéaste qui s'est déjà fait connaître pour avoir signé le superbe Bonnie and Clyde. Arthur Penn s'attaque à nouveau à un sujet difficile puisqu'il revisite totalement le western. Avec Little Big Man, Arthur Penn en sort des sentiers battus et des... [Lire la suite]
31 août 2011

Leblanc c'est son nom et Juste son prénom

Mr Brochant et ses amis ont l'habitude de faire des dîners, le mercredi de chaque semaine, avec des cons en tous genres. Un des amis de Brochant trouve François Pignon, un faiseur de maquettes avec des allumettes et fan de l'AJ Auxerre. Mais Brochant se fait un tour de rein et ne sait pas s'il doit garder Pignon ou pas... En 1998, outre le phénomène intolérable Taxi, le cinéma français s'est très bien porté, notamment grâce au Dîner de cons. Le film de Francis Veber cassera littéralement la barraque, avec plus de 9 millions de... [Lire la suite]
30 août 2011

Les yeux bandés...

genre: horreur, thriller (interdit aux - 12 ans) année: 2009durée: 1h55 l'histoire: Quand Julia apprend la mort de sa soeur Sara, tout semble indiquer qu'elle s'est suicidée. Mais Julia n'arrive pas à accepter cette version des faits et commence à mener sa propre enquête. la critique d'Alice In Oliver: Après L'Orphelinat, les producteurs remettent le couvert avec le genre fantastique et horrifique. Bienvenue dans Les Yeux de Julia, réalisé par Guillem Morales et produit par Guillermo Del Toro en 2009.Toutefois, le but... [Lire la suite]
30 août 2011

Le cauchemar continue

genre: horreur, gore (interdit aux - 16 ans) année: 2007durée: 1h35 l'histoire: Alors qu'elles sont en vacances en Europe, Beth, Lorna et Whitney rencontrent une superbe jeune femme. Celle-ci se propose de leur faire découvrir où elles pourront se reposer. Les trois jeunes femmes la suivent et tombent dans un piège. Elles sont alors livrées à des clients associant l'horreur au plaisir. la critique d'Alice In Oliver: On pouvait légitimement se demander l'intérêt de réaliser une suite à Hostel et craindre une... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 août 2011

Un manoir très particulier

genre: horreur (interdit aux - 12 ans)année: 1967durée: 1h40 l'histoire: Susannah, une new-yorkaise, a hérité d'un manoir et le visite en compagnie de son mari, Mike. Les villageois considèrent cet endroit comme hanté car le bruit court qu'on y a enfermé un monstre. En plein nuit, la jeune femme est réveillée par une créature aux doigts palmés. La critique d'Alice In Oliver: La Malédiction des Whateley est connue aussi sous le nom de La Chambre Condamnée, en anglais, The Shuttered Room. Il s'agit d'un film d'horreur réalisé par... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2011

Un OAV sans aucun intérêt

  genre: manga animé, OAVAnnée: 1990durée: une heure l'histoire: Le Docteur Willow enlève les plus puissants guerriers du monde afin de créer un robot invincible. Picolo puis Son Goku se retrouvent prisonniers dans son repaire. Ils devront combattre les robots du Docteur afin de mettre fin à ses projets diaboliques. la critique d'Alice In Oliver: Le moins que l'on puisse dire, c'est que les OAV consacrés à Dragon Ball Z n'apportent pas grand chose au manga animé. En dehors de L'histoire de Trunks, les OAV sont pour le moins... [Lire la suite]
Posté par Alice In Oliver à 17:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 août 2011

Surtout, ne pas parler !

  genre: thriller (interdit aux - 16 ans)année: 1996durée: 1h40 l'histoire: A Moscou, une jeune muette, maquilleuse de plateau lors du tournage d'un film, est enfermée par mégarde dans le studio. Elle découvre alors un film sauvage et assiste à un meurtre d'une violence effroyable. la critique d'Alice In Oliver: Témoin Muet, réalisé par Anthony Waller en 1996, est un thriller méconnu. Pourtant, il serait dommage de passer à côté de cet excellent cru.Le début du film a le mérite d'annoncer la couleur. Une jeune femme, Billy... [Lire la suite]
28 août 2011

Tu verras, ce n'est qu'une mission de routine, John

John McClane est devenu une loque depuis. Vraiment divorcé, fille qui ne veut plus le voir et l'appelle John (ça fait toujours plaisir), simple flic... il doit faire une mission de routine, en convoyant un hacker. Sauf que ce dernier a participé, involontairement, à un complot de cyberterrorisme et devient une bonne cible... Juste après la sortie d'Une journée en enfer, les rumeurs ont fait bon train. John McTiernan devait reprendre du service, mais ça ne se fera pas. D'ailleurs, ce dernier a accumulé malchance sur malchance: flop... [Lire la suite]
27 août 2011

DiCaprio face aux Critters !

Genre: horreur (interdit aux - 12 ans)Année: 1991durée: 1h25 l'histoire: Les monstres venus de l'espace partent à la conquête d'une grande ville et envahissent un immeuble. Un adolescent se lance dans un combat désespéré pour sauver notre planète. La critique d'Alice In Oliver: Faut-il rappeler que la saga Critters n'est qu'une copie avariée du premier Gremlins, réalisé par Joe Dante ? Pourtant, malgré son statut de série B, la franchise connaît un certain succès via la vhs. Après un deuxième opus plutôt sympathique mais aussi... [Lire la suite]