halloween%204

Genre: horreur, épouvante (interdit aux - 12 ans)
Année: 1988
durée: 1h30

l'histoire: Michael Myers doit être transféré de l'hôpital psychiatrique. Le Docteur Loomis craint une nouvelle tragédie et part à sa recherche. Myers est déjà en route pour Haddonfield, qui se prépare pour la fête d'Halloween.

La critique d'Alice In Oliver:

Suite de la saga Halloween après un troisième épisode pour le moins à part, dans lequel Michael Myers n'apparaissait même plus !
Les producteurs ont bien conscience que la franchise est en train de perdre de sa superbe. Certes, avec Halloween 3, John Carpenter et Debra Hill ont tenté d'apporter un nouveau souffle à la série, mais le film sera un échec commercial.
De ce fait, John Carpenter décide d'abandonner définitivement la saga.

Pendant ce temps, la série Vendredi 13 cartonne dans les vidéos clubs. La franchise Halloween doit se poursuivre.
Halloween 4 est lancé et réalisé par Dwight H. Little en 1988. Ce nouvel épisode fait donc suite à Halloween 2, zappant volontairement son sinistre prédécesseur. Et cette fois-ci, Michael Myers revient sur le devant de la scène, le Docteur Loomis (Donald Pleasence) également.

halloween_4__4_

En revanche, Laurie Strode (Jamie Lee Curtis) n'est plus de la partie, Halloween 4 effectuant une brève allusion à travers une photo.
Qu'à cela ne tienne, c'est sa petite fille, Jamie, qui prend le relais. A partir de là, Halloween 4 propose un scénario ambitieux et intéressant.
Jamie, qui est donc la nièce de Michael Myers, est reliée au criminel par des pouvoirs télépathiques.

De son côté, le croquemitaine est de retour à Haddonfield, à la recherche de la fillette. Pour le Docteur Loomis, c'est l'occasion ou jamais de tuer définitivement le monstre qu'il a contribué à créer.
Malheureusement, Halloween 4 a bien du mal à tenir ses promesses. Clairement, Dwight H. Little n'est pas John Carpenter.

Ensuite, le scénario est assez maladroit. Par exemple, pourquoi faire revenir le Docteur Loomis, ce dernier périssant dans les flammes dans Halloween 2 ? Certes, on retrouve le psychiatre blessé et le visage en partie brûlé dans ce nouvel opus. Mais la fin du second chapitre ne laissait aucun espoir de survie à ce personnage. Enfin, Halloween 4 ressemble surtout à un hommage au premier opus, la qualité, la tension et l'angoisse en moins.

halloween_4___halloween4

Certes, Michael Myers refait son apparition, mais il est particulièrement discret. Les meurtres sont assez rares et il faudra attendre le dernier quart d'heure pour voir un peu d'action. Halloween 4 est donc un slasher trop basique pour susciter l'adhésion. C'est aussi un épisode particulièrement ennuyeux, porté des acteurs assez médiocres, à l'image de Danielle Harrie (Jamie), qui ne cesse de geindre durant tout le film. La fillette surjoue son personnage au possible.
Enfin, le lien télépathique entre Jamie et Michael Myers aurait mérité d'être plus approfondi. En résulte un très gros navet, toutefois supérieur à son prédécesseur.