Tout le monde le sait dorénavant: quand Hollywood n'a plus d'idée, elle regarde chez les voisins. Sauf qu'un remake de films étrangers récents a rarement convaincu le public, surtout à la sauce américaine. Voici donc un florilège de merveilles: The eye (avec Jessica Alba en aveugle violonceliste, on y croit encore moins que dans l'original!), En quarantaine (ah le remake copié-collé jusque dans le format de Rec), The experiment (dans le genre je fais du vulgaire avec un sujet percutant...), LOL USA (dont on ne voit absolument pas le rapport avec un teen movie français bien MDR) ou encore One missed call (ou comment le film serait tellement mauvais qu'il n'a jamais dépassé les frontières américaines depuis 2008!). Que de la grande saveur pour nos beaux yeux. Et cela peut aussi arriver à des réalisateurs de talent comme ici avec Spike Lee. Vraisemblablement pas aidé par le bide monumental de Miracle à Santa Anna (déjà que le film est une guimauve incroyable, il ne fut même pas diffusé en France avant cette année avec vente à la Fnac et diffusion sur les chaînes Ciné+!), le réalisateur d'Inside man se dit que pour se refaire une santé, pourquoi pas un petit remake, hein? Un truc typiquement commercial et qui marchera du tonnerre, enfin essayera plutôt.

Jusqu'à maintenant cela pouvait aller, sauf quand le nom du film remaké a été dévoilé, à savoir Old Boy. Autant dire que cela calme. On pensait en avoir échapper lorsque Steven Spielberg s'est viandé à l'adapter avec Will Smith, mais le revoilà ce remake. A cela ajoutez Josh Brolin, Elizabeth Olsen, Sharlto Copley, Samuel L Jackson, Lance Reddick et Michael Imperioli. Vraisemblablement des gens s'étant perdu. Comme on pouvait s'y attendre, la bande-annonce reflète tout l'intérêt de ce remake: INUTILE. (attention spoilers) Evidemment, on retrouve toutes les grandes lignes de l'original: séquestration, cheveux longs, barbe, retour dans une malle, vengeance au marteau en plan-séquence (oui, Lee a même laissé ça, c'est dire s'il est inspiré), scène de sexe entre Brolin et Olsen (donc toujours l'inceste au centre du récit), méchant probablement incarné par Copley (qu'on ne voit jamais) en fond sonore, torture d'un gros bonnet (ici Jackson en mauvaise posture). On a comme une affreuse impression de revoir la même chose dix ans après (le film de Park Chan Wook fêtera ses bougies ses dix ans en novembre prochain). (fin des spoilers)

Pire, le remake donne une impression de voir Old Boy de manière encore plus américanisé. Par là, je veux dire que Josh Brolin apparaît comme un héros vengeur qui défonce tout sur son passage, n'apparaissant qu'une fois vulnérable (quand il se fait tabasser par la fille, dont on ne sait pas qui elle est) et surtout sa vengeance n'a pas l'air très impressionnante. On pourrait même penser aux pires heures du Justicier dans la ville. Surtout quand on le voit défoncer des gars avec un regard énervé façon Charlie Bronson mauvaise période. Déjà que l'idée de refaire l'impensable me débectait, voir la bande-annonce confirme réellement que ce sera un copier-coller yankee. De plus, on n'est pas non plus très convaincu par le passage dans la cellule et notamment lorsqu'on nous intercale des images de Clinton avec les hurlements de Brolin se coupant les veines (!) ou des images du 11/09 et de Katrina. On ne voit d'ailleurs même pas qu'est-ce que cela a à faire ça. Enfin bref, Old Boy 2013 sortira en octobre aux USA et le 22 janvier en France, comme ça on ne dira jamais assez au téléchargement de se propager.