Signes-10553

genre: fantastique 
année: 2001
durée: 1h30

l'histoire: A Bucks County, en Pennsylvanie. Après la perte de sa femme, Graham Hess a rendu sa charge de pasteur. Tout en s'occupant de sa ferme, il tente d'élever de son mieux ses deux enfants, Morgan et Bo. Son jeune frère Merrill, une ancienne gloire du base-ball, est revenu vivre avec lui pour l'aider. Un matin, la petite famille découvre l'apparition dans ses champs de gigantesques signes et cercles étranges. Des extra-terrestres seraient-ils à l'origine de tels phénomènes surnaturels ? Graham et Merrill vont s'efforcer de percer le mystère qui entoure ces dessins.              

La critique d'Alice In Oliver:

Il ne faut pas l'oublier: avec ses deux premiers films, à savoir Sixième Sens et Incassable, M. Night Shyamalan apparaît comme le nouveau grand réalisateur à la fin des années 90 et le début des années 2000. D'ailleurs, le cinéaste n'hésite pas à se comparer aux plus grands, et même à Alfred Hitchcock. Clairement, Shyamalan semble avoir oublié une qualité essentielle: l'humilité.
D'ailleurs, après Incassable, la qualité de ses films vont aller en déclinant, même si certaines productions marcheront bien au cinéma, entre autres, Le Village.

Certes, avec Sixième Sens et Incassable, M. Night Shyamalan a montré qu'il savait utiliser une caméra et proposer des scénarios intéressants. Toutefois, bien que convaincants, ces deux premiers efforts ne sont pas des chefs d'oeuvre non plus.
Néanmoins, le nouveau film du cinéaste, à savoir Signes, réalisé en 2002, est évidemment attendu au tournant. Au niveau de la distribution, ce film fantastique réunit Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin, Abigail Breslin et Cherry Jones.

 

Signes_T%E9l%E9Obs

 

Certes, en apparence, le scénario de Signes est plutôt malin. Attention, SPOILERS ! La famille Hess traverse une bien sombre période. Après la mort de sa femme dans un accident de la route, le père, Graham Hess, a perdu la foi et rendu sa charge de pasteur.
Tout en s'occupant de sa ferme, il tente d'élever de son mieux ses deux enfants, Morgan et Bo, aidé de son jeune frère Merrill, une ancienne gloire du baseball.
Un matin, la petite famille découvre dans ses champs de gigantesques agroglyphes.

D'abord convaincus d'un canular, Graham et Merrill s'aperçoivent que quelque chose les épie et rôde dans leurs champs la nuit. Très vite, les Hess doivent se rendre à l'évidence : ces mystérieux agroglyphes ne sont pas le fruit d'un quelconque hasard, mais les signes d'une invasion extraterrestre imminente. A partir de là, les agroglyphes en question prennent une double signification: celle d'une intelligence venue d'ailleurs mais aussi la révélation de la foi chez chacun des personnages, dont les convictions les plus profondes vont être mises à rude épreuve.

 

Signes2

 

Bien sûr, présenté comme cela, Signes a l'air passionnant. Sauf qu'il y a cette fin totalement ridicule. Désolé pour ceux qui n'ont pas vu le film, mais je vais devoir révéler la conclusion finale, à savoir que nos chers petits hommes verts sont vulnérables à l'eau.
Petite question à ceux qui ont torché le scénario: alors pourquoi avoir choisi la Terre, donc la planète bleue, comme terrain d'atterrissage en vue d'une prochaine invasion ? Cette fin gâche totalement le film et le range au rang de navet "science fictionnel".

Ensuite, avant cette révélation franchement stupide, le film n'a en soi rien d'extraordinaire. Clairement, via ses influences, le long-métrage n'est pas sans rappeler Les Oiseaux, un des nombreux classiques d'Alfred Hitchcock. Seule différence: les volatiles ont été remplacés par des martiens.
Là aussi, les protagonistes sont placés dans une situation minimaliste, face à leurs propres peurs, notamment celle de l'étranger. En ce sens, Signes pourrait également s'apparenter à un film post-11 septembre, plutôt ambitieux dans l'ensemble, mais terriblement vain sur la forme. Au moins, l'affiche du film a le mérite de prévenir sur ce navet en puissance: "Vous êtes prévenus".


Signes - Bande-annonce [VF] par ExtraterrestresTV