22 février 2017

Borat n'a jamais atteint la ville des étoiles

Deux âmes cherchant à trouver le succès finissent par se rencontrer au fil des saisons... Moins présent dans les 90's (beaucoup d'animés, moins de live-action), le musical au cinéma est redevenu à la mode au début des 2000's, attirant même l'attention des studios. Toutefois, mesurons nos propos puisqu'en général il s'agit d'adaptations d'oeuvres préexistantes. On pense notamment à Chicago (Rob Marshall, 2002), Le fantôme de l'opéra (Joel Schumacher, 2004), Rent (Chris Columbus, 2005), Sweeney Todd (Tim Burton, 2007) ou Les... [Lire la suite]

08 avril 2015

Real tv fuck yeah!

Brad et Janet se retrouvent à participer à une émission de téléréalité afin de retrouver la flamme... Des sequelles improbables on en a déjà vu, rien que le genre du slasher en regorge (ah Halloween 6 et Michael Myers donnant sa semence à sa nièce pour une secte! Ah Scream 3 jouant à fond sur la mise en abîme foireuse). Mais dans le musical il est très rare que cela arrive. On peut même parler de cas très à part si l'on ne compte pas la misérable trilogie High School Musical. On peut compter facilement Grease 2, Stayin... [Lire la suite]
07 avril 2015

Musical fuck yeah!

Brad et Janet entrent dans l'antre du Dr Frank N Furter et auront bien du mal à en sortir... Au cours des 70's, la comédie-musicale évolue passant à un statut plus adulte, moins enchanteur, moins familial. Hair laisse entrer le soleil; les Who s'attaquent à l'opéra rock avec l'histoire d'un aveugle et sourd champion de flipper avec le furieux Ken Russell aux commandes; Grease et La fièvre du samedi soir parlent de cul en long en large et en travers (surtout sur ce dernier); Liza Minelli enchaîne les cabarets aussi bien en Allemagne... [Lire la suite]
02 mars 2015

Tonton Robert a fumé des épinards

Le marin Popeye se rend dans un port où il rencontre la belle Olive... Dans ces colonnes, nous avons souvent abordés les ratages de rois du bis (ce qui est toujours un signe d'amour de votre cher Borat), de tâcherons et autres zeddards, mais il n'est pas rare de tomber sur ceux des grands cinéastes ou tout du moins les plus réputés. L'air de rien, Robert Altman a une très grande place dans le cinéma du XXème siècle et même légèrement du XXIème avec un film comme Gosford Park (2001). Au point d'être adulé par un cinéaste comme Paul... [Lire la suite]
21 septembre 2014

Merci pour ce très mauvais moment

Agathe Cléry est raciste, elle va devenir noire... Etienne Chatillez s'est fait une véritable réputation dans la comédie française depuis La vie est un long fleuve tranquille. Son fusil d'épaule: le dézingage d'une certaine classe bourgeoise. Dans La vie... il les confrontait à des beaufs dans un échange d'enfants malheureux. Dans Le bonheur est dans le pré, Michel Serault préférait la vie à la campagne plutôt que sa bourgeoise; et dans Tanguy, André Dussolier et Sabine Azéma étaient de beaux bourgeois voulant virer leur fils de... [Lire la suite]
15 avril 2014

Cuvée horriblement musicale

Dans la Cave de Borat, nous avions souvent parlé de séries des années 90 mais rarement de cas particuliers ou tout du moins aussi loin que je m'en souvienne. Nous allons faire aujourd'hui une exception en évoquant le cas Glee. Depuis quelques temps où je suis tombé dessus, je me fais un plaisir masochiste à regarder l'épisode quotidien de W9 histoire d'avoir de la moelle à aborder. Car quand on prend une série en cours, on se dit parfois qu'il vaudrait mieux revenir en arrière. C'est ce que j'avais fait en me retapant entièrement la... [Lire la suite]
Posté par borat8 à 10:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mars 2014

Supercalifragilisticexpialidocious!

Jeanne et Michael sont les enfants terribles des Banks, famille fortunée où le père travaille à la banque d'Angleterre et la mère se voit politicienne. Toutes les nounous ont été engagé, aucune n'est resté, mais suite à une lettre des enfants, Mary Poppins vient à leurs rescousses en dernier espoir... A l'occasion du cinquantième anniversaire de ce film et accessoirement de la sortie du biopic Saving Mr Banks (Dans l'ombre de Mary chez nous), il était temps de retaper cette critique poussiéreuse de Mary Poppins. La naissance de ce... [Lire la suite]
28 décembre 2013

Un Disney qui ne laisse pas de glace (oui, je sais...)

L'une des filles du roi peut créer de la glace, faisant d'elle une menace sans précédant si elle n'est pas contrôlée. Sortant pour son intrônisation, elle ne se contrôle plus et part dans la montagne laissant dans le royaume un règne de glace. Sa soeur part alors à sa recherche... L'an dernier, dire que l'on attendait un minimum le nouveau Disney relevait de l'improbable. Après des années de débâcle, le studio reprenait enfin des couleurs avec Les mondes de Ralph et Paperman. Aujourd'hui voici venir La reine des neiges, réalisation... [Lire la suite]
08 octobre 2013

Cuvée musicale

Après des cuvées autobiographiques ou tout du moins en rapport avec mes goûts, la Cave de Borat part vers d'autres thématiques toujours à la manière du vide-ordure compulsif. Parce que parfois cela fait du bien de se rappeler de choses particulières ou pas. Jusqu'à maintenant dans la Cave de Borat, on s'est souvent moqué (avec raison) de titres des années 90-2000, souvent très dance voire guimauves. Avec les comédies-musicales, c'est autre chose puisqu'il s'agit de faire un show à part entière à base de chansons, danses et dialogues.... [Lire la suite]
15 septembre 2013

Bien triste hommage au groupe Abba

Genre: comédie musicaledurée: 1h50année: 2008 L'histoire: Dans une villa située sur une île paradisiaque, Sophie poste trois invitations pour son mariage à des hommes dont elle pense que l'un d'entre eux pourrait être son père. La critique d'Alice In Oliver: Evidemment, vu le titre de cette comédie musicale, donc, Mamma Mia !, il s'agit d'un hommage au groupe Abba. Bien triste hommage en l'occurrence. Déjà, à la base, je dois reconnaître que je ne suis pas un grand fan de comédie musicale.Mais là,... [Lire la suite]